Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, le rien, khôra                     Derrida, le rien, khôra
Sources (*) :              
Jacques Derrida - "Khôra", Ed : Galilée, 1993, pp75-6

 

La jupe de la Vierge de l'Annonciation du corridor San Marco (Fra Angelico, 1442-43) -

Khôra, lieu de tout site, fait raconter des histoires au sujet de ce qu'elle reçoit, mais ne devient elle-même l'objet d'aucun récit

   
   
   
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Le Timée est un dialogue de Platon à la charnière du logos et du mythe - mais il n'appartient ni à l'un, ni à l'autre. C'est un jeu de fictions construites en abyme. Chaque contenu narratif est le contenant d'un autre récit, chaque récit est le réceptacle d'un autre. Derrida repère 7 fictions enchâssées les unes dans les autres qu'il numérote de 1 à 7 (pp85-8). Destinataire de ces fictions, Socrate n'occupe pas sa propre place. Il joue sur des simulacres : imitateur, sophiste ou peintre. Comme eux, il se sert d'images (la khôra est une mère, une nourrice, un réceptacle, un porte-empreinte). Il y a tension entre la fiction textuelle et les thèses avancées : l'auteur s'éloigne toujours, le discours n'a pas de père. C'est alors qu'on peut situer ce lieu qu'est Khôra : là où tout site se situe (p90), mais dans un troisième genre qui n'est pas réductible à un système d'oppositions, une place à part, en-deça des principes élémentaires, le lieu de l'intervalle, de l'espacement ou de la "cause errante". Il faut une mise en mouvement, une certaine violence, pour qu'on puisse en parler.

-------

Si Khôra est un site, c'est parce qu'on ne peut en parler que dans une certaine situation : celle d'une mise en mouvement dans laquelle le savoir, comme la politique ou la philosophie, sont traitées autrement, de l'extérieur.

 

 

Voici la jupe de la Vierge telle que peinte par Fra Angelico dans son Annonciation de 1442-43 à San Marco. Selon Georges Didi-Huberman, c'est une figure de la Khôra. On peut aussi la comparer à quelques célèbres tabliers de mères de peintres : ceux de Simon Hantaï ou d'Arshile Gorky. La Vierge est vêtue de noir, mais sa jupe colorée par de subtils éclats lumineux est le lieu du secret, du trésor qu'elle contient, un lieu omnicolore, empli d'or, d'argent et de pierres précieuses.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaRien

DJ.LDJ

T.fiction

Rang = O
Genre = IA -