Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Une différence hors système                     Une différence hors système
Sources (*) :              
Jean-François Lyotard - "Discours, figure", Ed : Klincksieck, 1974, p155

 

Sous-bois (Paul Cezanne, 1890) -

En éliminant la différence, le champ visuel se constitue en système langagier "qui parle" par couleurs, lignes et valeurs

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

La vision corrige spontanément l'espace, elle l'aplatit pour l'homogénéiser. Le sujet tend à l'organiser comme s'il tenait le discours manquant. Pour reconnaître, il faut comparer, identifier, ordonner sous le foyer de la vision centrale. Le mouvement de l'oeil met la chose en ordre selon la "bonne forme". L'organisation en figure (Gestalt) et fond élimine le halo et les surimpressions, constitue la réalité en tant qu'ensemble lisible de choses articulées selon des constantes. La mobilité traite les choses comme des lettres, fait le monde et refoule la différence.

Mais l'oeil vivant restitue l'énigme de la profondeur. La suspension du mouvement diachronise les lieux et révèle l'hétérogénéité essentielle du champ visuel. En jouant sur l'immobilité de l'oeil, il est possible de (ré)apprendre à voir la périphérie, l'altérité visuelle du bord du champ, le lieu figural. L'événement visuel arrive alors comme anomalie. C'est ce que cherche Cézanne.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Lyotard
DifferenceVision

DP.LLD

UPeintureParole

Rang = N
Genre = MR - IB