Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Van Gogh, désir de jouissance                     Van Gogh, désir de jouissance
Sources (*) :              
David Haziot - "Van Gogh (biographie)", Ed : Gallimard - Folio, 2007, p171-2

 

-

Van Gogh préserve l'inachèvement, la suggestion, les vides où l'oeil s'engouffre pour rêver

   
   
   
                 
                       

 

Van Gogh préférait les outils les moins sophistiqués : crayons gras, craie noire, roseaux. Ces outils laissent des traces et sont plus proches des irrégularités de la vie. Ils conduisent à alléger le dessin pour n'en saisir que la "structure" (mot utilisé par Van Gogh) qui est suggérée, révélée plus que dessinée. Les traits bruts ou libres, en hâchures, discontinus, laissent des vides. Donner moins de détails, laisser agir le hasard, permet à l'imagination de courir et à la rêverie d'être préservée.

Cette innovation a une portée révolutionnaire qui mettra longtemps à être perçue. Elle demande un travail acharné, mais elle est spontanée chez Van Gogh qui, pour justifier le fait qu'il travaille si vite, parle d'"études" plutôt que de peintures achevées. Le "pas fini", qui sera si prisé au 20ème siècle, était encore trop neuf.

A peu près à la même époque, Cézanne a inventé de son côté une technique de vide sur la toile.

 

VanGogh-Iris.jpg

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Haziot
VanGoghDDJ

JE.LJE

T.peinture

Rang = O
Genre = A -