Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
L'image amplifie le pathos                     L'image amplifie le pathos
Sources (*) : Van Gogh, la loi de l'excès               Van Gogh, la loi de l'excès
Meyer Schapiro - "Style, artiste et société", Ed : Gallimard, 1982, p332

 

Champ laboure (Vincent Van Gogh, 1888) -

Alors que, à la Renaissance, la perspective est un moyen de construire un espace objectif, elle est pour Van Gogh le moyen de faire surgir l'élément subjectif et expressif

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Un tableau peint quelques jours avant sa mort, Champ de blé au ciel menaçant avec corbeaux, montre trois chemins qui divergent en partant de l'oeil du spectateur. Ils se perdent dans le champ sans accéder à l'horizon. Tout se passe comme si l'espace avait perdu son foyer et se retournait agressivement contre le spectateur. Cette opération est l'inverse de celle où, dans sa période optimiste, Van Gogh voulait saisir le monde. Il entraînait l'oeil vers le lointain, vers l'objet aimé (le soleil, foyer jaune et chaleureux). Que, dans sa période créative, le fond soit pathétiquement amplifié ou que, dans sa période dépressive, il soit ramené vers l'avant-plan, dans les deux cas le plan géométrique de représentation est concret, expressif. Pour Van Gogh la perspective linéaire n'est pas un ensemble de lois abstraites distinctes du spectateur. C'est une qualité, quelque chose d'aussi réel que les objets. Les objets sont arrangés, déformés, mais paraissent plus réels. L'oeil de l'artiste est mis en jeu plus activement dans le monde. Quand l'élan vers le but est contrecarré, comme dans Champ labouré au soleil levant, ce sont les aspirations et les passions de l'artiste qui ne peuvent pas s'accomplir.

 

 

Le déplacement du point de fuite vers l'oeil du spectateur vient des impressionnistes. Van Gogh était complètement mûr pour cet enseignement quand il est arrivé à Paris.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Schapiro
IVocalPathos

EE.LEE

VanGoghParcours

IE.LIE

T.subjectivité

Rang = O
Genre = A -