Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
L'écran global omniprésent                     L'écran global omniprésent
Sources (*) : Surenchères de l'hypercinéma               Surenchères de l'hypercinéma
Gilles Lipovetsky - "L'écran global, Culture-médias et cinéma à l'âge hypermoderne, avec Jean Serroy", Ed : Seuil, 2007, pp263-5

 

-

Par la publicité, manifestation de l'écranophilie hypermoderne, passent le désir de cinéma et la surenchère hyperbolique

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Entre le cinéma et la publicité, les frontières sont de plus en plus brouillées. La publicité permet de travailler de nouveaux types d'images, des techniques, des montages. Le jeu, l'humour, l'imagination s'y expriment. Par elle passe l'expansion du modèle cinéma. C'est le règne de l'ellipse, du téléscopage, de la recherche, une étape supplémentaire sur la voie du visuel triomphant : effets, plans brefs, ruptures, insertions inattendues, érotisme, tout cela se répand au cinéma comme dans les vidéos d'amateurs.

La publicité créative cherche à distraire, à valoriser un mode de vie et un imaginaire. Ses images sont hyperboliques : intégration des figures de l'excès, rhétorique de l'exagération superlative, promesses extrêmes sous la forme la plus ramassée possible (plus de beauté, de santé, de plaisir, etc...). Il faut frapper les esprits, innover, se démarquer. Toujours plus d'artificialité, d'extase, de fascination, de choc, d'esthétique, d'auto-citation humoristique et distancée, de grâce, de démesure et d'hypertrophie des moyens. En quelques plans, quelques secondes, on fait voir le maximum de formalisme et de virtuosité. Le spot s'impose, il devient quasi oeuvre d'art, surtout sur grand écran, mais à condition de rester dans la séduction. Laideur, violence, répulsion, horreur et dégoût en sont exclus : elle les laisse au cinéma.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Lipovetsky
EcranGlobal

ME.LME

HyperCinema

ML.LMM

T.désir

Rang = O
Genre = MH - NP