Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, ses livres                     Derrida, ses livres
Sources (*) :              
Jacques Derrida - "La Contre-Allée", Ed : La Quinzaine Littéraire - Louis Vuitton, 1999,

La Contre-Allée (Jacques Derrida et Catherine Malabou, 1999) [LCA]

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Table

Ce livre au titre unique, La contre-allée, doublement signé, dont la présentation a été choisie par Catherine Malabou, contient deux textes : L'écartement des voies, dérive, arrivée, catastrophe (Catherine Malabou, sur fond blanc), et Correspondance, Lettres et cartes postales (extraits) (Jacques Derrida, sur fond gris). Son thème est indiqué en page 9 : En voyage, de mai 1997 à mai 1998, Jacques Derrida écrit à Catherine Malabou dont il attend puis lit l'ouvrage "L'écartement des voies".

Il est suivi par deux Tables :

- une table dite aléatoire, qui contient (1) l'ordre chronologique des cartes postales envoyées par Jacques Derrida à Catherine Malabou pendant les voyages qu'il effectue entre mai 1997 et mai 1998 (2) l'ordre aléatoire des chapitres du texte de Catherine Malabou. Cette table est reproduite ci-après, car elle correspond à l'ordre dans lequel le livre-papier a été imprimé;

- une table dite logique, qui (1) ne correspond pas à l'ordre d'impression du livre (2), mais suit l'ordre des 25 chapitres du texte de Catherine Malabou. Cette seconde table est reproduite ici.

A cela s'ajoutent un guide de lecture et une préface.

Par la signature conjointe de Jacques Derrida avec l'un(e) de ses élèves, on peut comparer cet écrit avec Circonfession (paru en 1991). Dans les deux cas, c'est le maître qui lit le texte de l'élève et y réagit à sa façon (autobiographique). Mais alors que Geoffroy Bennington, dans sa Derridabase, ne citait jamais le texte de Derrida, Catherine Malabou, dans son Ecartement des voies, le cite abondamment. On pourrait même qualifier son texte de montage de citations sur le thème du voyage, si ce montage n'était pas entrecoupé de commentaires en italiques, qui composent la contribution spécifique de l'élève. L'organisation du livre, qui désoriente le lecteur par ses ordres et ses renvois multiples, peut être lue comme la figure d'un voyage à la destination indécise.

 

p10 : Guide de lecture

p11 : Préface

p13 : Istanbul, le 10 mai 1997

 

VOIE I. LE RENVERSEMENT

1. I. Tropiques

p44 : Chapitre 1 : Avant-Propos

p44 : Carte

p44 : Itinéraire

p45 : Cerisy-La-Salle, le 15 juillet 1997

 

VOIE II. LA TRAVERSÉE

p50 : Chapitre 2 : Avant-Propos

p50 : Carte

p51 : Itinéraire

p56 : Villefranche-sur-mer, Meina (Lac Majeur), le 4 septembre 1997

 

VOIE III. LA VERSION ("LE NON ARRIVÉ")

p62 : Chapitre 3 : Avant-Propos

p62 : Carte

p63 : Itinéraire

p67 : Chapitre 4 : D'une catastrophe l'autre (Amazonie-Paris)

p67 : Lecture de la "leçon d'écriture"

p69 : L'"innocence Nambikwara"

p70 : Epigénèse et ethnocentrisme

p72 : L'"imitation de l'écriture"

p73 : Lecture de "Sur la ligne" : il n'y a pas de sociétés "sans écriture"

p76 : La route et l'écriture

p78 : Chapitre 5 : De l'Algérie

p78 : Première traversée

p79 : L'enfance et la peur

p80 : L'identité dissociée - L'Algérie sans l'arabe / La judaïté moins la judaïté / La France sans la citoyenneté

p89 : "Aux autres, "ma langue maternelle""

p92 : Plus d'une rive - L'autre bord de la Méditerrannée / L'autre rive du judaïsme / Ni ... ni

p95 : Chapitre 6 : Le temps du monde : le péril et la promesse

p95 : "Le monde va mal"

p96 : Le discours dominant

p98 : Les "plaies du monde"

p98 : La nouvelle Internationale

p99 : Villanova, près de Philadelphie, le 26 septembre 1997

p103 : New York, le 2 octobre 1997

p105 : Chapitre 7 : Le retard grec

p110 : Chapitre 8 : Villes

p110 : La ville-refuge

p113 : Strasbourg, "cette généreuse ville-frontière", Paris-capitale, Prague, la ville "dé-construite"

p115 : Los Angeles et le "post-political age"

p117 : Genève et le devenir postal du musée

p118 : Bordeaux et le devenir muséal de la poste, Anvers l'inconnue

p119 : Amsterdam et l'écluse de son tympan, Athènes et la photographie : la survie endeuillée

p120 : "Le fil new-yorkais"

p121 : "Suis-je à Jérusalem?"

 

VOIE I. LE RENVERSEMENT

1. II. "Envoyage" et "Mise en chemin"

p124 : Chapitre 9 : Avant-Propos

p130 : Chapitre 10 : "On ne contournera pas Fribourg..."

p140 : Chapitre 11 : Catastrophe khôra-nucléaire

p149 : Chapitre 12 : Le principe postal

p157 : Chapitre 13 : L'Italie et le contretemps amoureux

p159 : Chapitre 14 : Sur le terrain

p169 : Chapitre 15 : L'affaire de Prague

p173 : Chapitre 16 : Correspondances

p181 : Chapitre 17 : "La scène d'Oxford"

p197 : Chapitre 18 : Le dernier voyage

p203 : Chapitre 19 : La "catastrophe métaphorique" (Héliopolis)

p216 : Chapitre 20 : La déconstruction, c'est l'Amérique?

p227 : Chapitre 21 : Sainte-Monique

p231 : Chapitre 22 : L'autre cap

p238 : Chapitre 23 : Japon

p247 : Chapitre 24 : L'île, la Terre promise, le désert

p258 : Chapitre 25 : Portrait du voyageur en hérisson

 

p275 : Conclusion : A trois voies

p283 : Annexes

 

 

  ----------------------------

Formulations à partir de ce texte (les têtes de chapitre sont entre crochets) :

 

Partir en voyage, c'est penser au retour; c'est longer une contre-allée depuis laquelle veiller d'avance sur sa mémoire

Que fait la déconstruction? Pour exorciser la mauvaise image du père, elle voyage dans la culture académique, elle l'ébranle par une violente commotion

Ecrire ou publier, c'est voyager avec un inconnu, partager avec lui le secret le plus sacré - comme s'il était possible de partager l'instant de sa naissance ou de sa mort

Dans la césure décisive de l'écrit, sa destinerrance, se joue la pensée et l'expérience du voyage

Le marrane, ce n'est pas l'exil, c'est la recherche au fond de soi d'un secret eschatologique inconnu, oublié, crypté, d'un messie caché, illisible

Jacques Derrida voyage toujours avec Heidegger c'est-à-dire contre lui, du côté de son contre-exemple ou de sa contre-partie

La Contre-Allée (Jacques Derrida et Catherine Malabou, 1999) [LCA]

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
     
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Sources
DerridaBiblio

1999_LCALCA

YYA.1999.Derrida.JacquesGenre = -