Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Indication, indice, empreinte                     Indication, indice, empreinte
Sources (*) :              
Daniel Bougnoux - "Les risques de l'image", Ed : Centre du graphisme, 2007, p7

 

Triangle sŽmiotique de Peirce -

Triangle sémiotique de Peirce : il faut penser l'image (ou icône) entre l'indice et le symbole

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

logo

 

L'image est prise entre deux blocs sémiotiques distincts : d'un côté le symbole, de l'autre l'indice.

On peut lire ce schéma de façon chronologique ou phylogénétique.

1. A l'origine, il y a l'immense domaine des indices, que nous partageons avec les animaux. L'indice est un fragment arraché aux phénomènes, un échantillon prélevé sur le monde. Dans la nature, c'est une chose parmi les choses : la fumée est l'indice du feu, la rougeur l'indice de la fièvre, etc... Il fonctionne par contact de manière matérielle, physique, en continuité. C'est une "partie de", un prélèvement.

2. A partir de l'indice se détache la sphère des icônes. C'est un saut, une coupure, une rupture des continuités indicielles : le saut humain ou anthropologique par excellence. Exemples : un reflet dans l'eau, une ombre sur un mur, des mains primitives visibles dans une caverne, une image. L'icône s'ajoute au monde alors que l'indice est prélevé sur lui. En général elle est figurative, elle fonctionne sur un mode analogique (la ressemblance). Elle a un double tropisme, tantôt vers l'indice, tantôt vers le monde logico-langagier. Dans notre culture, les images sont subordonnées aut mots qui les cadrent, les légendent.

 

Triangle de Peirce, image, icone, indice, symbole

 

3. Les symboles sont les mots, les chiffres, etc... Une deuxième coupure les sépare des icônes, la coupure sémiotique. Elle fait venir l'ordre, le code, l'arbitraire du signe, tout ce que veut dire logos : calcul, raison, langage, relation verbale, distinction, représentation, concept. Là commence le processus secondaire par opposition aux images (primaires).

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Bougnoux
ProIndice

DE.LDE

VTrianglePeirce

Rang = L
Genre = A -