Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
La grande culture s'efface                     La grande culture s'efface
Sources (*) :              
Fredric Jameson - "Le Postmodernisme, ou la logique du capitalisme tardif", Ed : Beaux-Arts de Paris, 2007, p45

 

En ville (Rudolph Bau er) -

La principale caractéristique formelle du postmoderne est une absence de profondeur, une platitude, une superficialité

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Sont répudiés les différents types de profondeur ou d'oppositions véhiculées par la culture moderne :

- entre l'intérieur du sujet et l'extériorité. Par exemple, dans les Diamond dust shoes de Warhol, les chaussures sont dissociées de leur monde. Le tableau ne se projette pas vers l'extérieur, comme dans le Cri du Munch. Il n'y a pas d'expression d'affect ni de subjectivité.

- entre l'essence et l'apparence,

- entre le latent (refoulé) et le manifeste,

- entre l'authentique (aliéné) et l'inauthentique,

- entre signifiant et signifié (abandon de la coupure sémiotique.

La profondeur est remplacée par la surface, ou de multiples surfaces. Le sujet n'est plus aliéné, mais fragmenté. A l'angoisse du Cri succède le décentrement.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Jameson
PostModCulture

KF.LKF

T.postmoderne

Rang = N
Genre = MK - NG