Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
Les arts pop ruinent le référent                     Les arts pop ruinent le référent
Sources (*) : La grande culture s'efface               La grande culture s'efface
Fredric Jameson - "Le Postmodernisme, ou la logique du capitalisme tardif", Ed : Beaux-Arts de Paris, 2007, p67

 

-

Le référent revient!

[Le Pop Art et ses corollaires la Pop Histoire et les Pop Images, prennent acte de la perte du référent]

Le référent revient!
   
   
   
Hantise du référent Hantise du référent
                 
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Quand le cinéma, le roman ou la peinture contemporains (ou postmodernes) évoquent le passé, ils ne cherchent pas à le "représenter". Leur but est seulement de montrer nos idées et les stéréotypes que nous entretenons sur ce passé. Ils n'ont aucune prétention ni à être de l'histoire, ni à en faire, ni à l'influencer, ni à la critiquer, mais seulement à vendre de la "Pop Histoire". Ce fonctionnement est analogue à celui du Pop Art : une culture du simulacre qui se délecte de l'objet de consommation et jouit sans complexe du fétichisme de la marchandise. Les oeuvres de Warhol (par exemple Diamond dust shoes ou les boîtes Brillo) ne désignent rien de particulier et n'appellent aucune interprétation. Ce ne sont que des signes aussi banals et médiatiques que possible, qui s'identifient aux signes de l'art en cannibalisant les valeurs et les réputations de l'art international. Souvent faites à partir de photographies, elles ne puisent pas leur sens dans le référent, mais dans sa copie.

-------

Selon Arthur Danto, le Pop Art ne se dispense pas de référent. Il le transfigure, il le transforme à sa guise. Moyennant quoi il se passe de Grand Récit fondateur. Il est directement autoréférentiel, comme la pop music.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

Dans la culture du simulacre, on copie des originaux qui n'ont jamais existé

-

L'usage généralisé de la photographie comme porteuse de sens (pop art, hyperréalisme) est un symptôme de la fusion entre grande culture et culture de masse

-

A travers la figure de l'artiste manipulateur de signes dont le modèle est le DJ, l'art contemporain réalise la fusion des signes pop et des signes de l'art

-

Dans les années 1970, le Pop Art accède à l'idéal académique moderne : homogénéiser le Grand Art, le banal, l'image médiatique et le design

-

L'esthétique du Pop Art repose plus sur une cannibalisation des valeurs et des réputations de l'art international que sur l'observation des objets quotidiens

-

Le tableau postmoderne ne donne aucune place à l'interprétation du regardeur

-

L'Âge des manifestes a pris fin en 1964, avec le Pop Art, quand la définition philosophique de l'art s'est détachée de tout impératif stylistique

-

En le faisant accéder, au niveau de la conscience de soi, à sa vérité philosophique, le Pop Art a marqué la fin du Grand Récit de l'art

-

Pour que chacun puisse profiter de la vie présente, le Pop Art transforme en art les choses ordinaires; il transfigure les emblèmes de la culture populaire

-

La pop music n'est pas une musique populaire, car il n'y a pas de peuple qui soit à la fois l'auditeur, le compositeur et l'exécutant de cette musique

-

L'esthétisation ou la muséification du monde qui commence dans les années 1960 est une façon pour le monde de l'art de se retirer de la crise sociale

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Jameson
PopArtReferent

AA.BBB

PostModCulture

DP.LPP

ProReferent

QP.LOP

OeuvreReferent

PP.LPP

KP_PopArtReferent

Rang = N
Genre = -