Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 
   
Ruth Shararii                     Ruth Shararii
Sources (*) :                
Ruth Shararii - "Persévérance d'une voix", Ed : Galgal, 2007, -

Persévérance d'une voix (Ruth Shararii) [PDUV]

   
   
   
                 
                       

logo

Cliquer pour accéder à son texte

 

Table

Qu'une israëlienne s'intéresse à ces questions spéculatives n'est pas si courant. Et qu'en plus elle avance des définitions radicales de ce qu'il en est des Juifs peut sembler encore plus bizarre. Mais Ruth ne cèdera pas sur ce terrain. Pour elle, le peuple de la voix est différent, elle en est persuadée (même si elle ignore le rôle qui lui est attribué, à elle, dans cette histoire). En quoi consiste cette différence? D'abord, écouter ce qui vient, sans aucune discrimination. Ensuite, pacifier les distances. Ruth, qui a quitté depuis longtemps sa terre natale, ne cesse de songer à ce qu'elle devrait focaliser dans l'univers des hommes. Une résonance, ce qui n'est nulle part, ce qui s'écarte, se dissémine, se répand comme une voix, tout l'inverse d'une terre, justement. En ce sens, son exil lui paraît être l'étape suivante du sionisme. Il faut le complément d'une nouvelle diaspora, une diaspora d'une autre nature.

A travers le morcellement général, Ruth veut sauver quelque chose. Voilà qui peut sembler vague.Ce quelque chose peut être partout, n'importe où, là où elle le rencontrera, là où l'occasion se présentera. Elle suppose qu'il passera à sa portée. Elle l'attendra ou elle le suscitera, elle sera provocatrice, agitatrice, magicienne s'il le faut. C'est son ambivalence.

 

 

  ----------------------------

Formulations à partir de ce texte (les têtes de chapitre sont entre crochets) :

 

[Dans son usage courant, l'écriture reconduit au point de départ : le père, l'autorité, la loi]

[Il existe, dans l'art contemporain, un courant qu'on peut qualifier d'art juif]

[Un courant de la peinture exprime à sa façon une judéité sans judaïsme]

[L'espace des peintres juifs est vocal]

[Le prophète, ce porte-parole d'une alliance hétérogène, n'a pas disparu et ne pourra jamais disparaître]

[Prenant acte d'un retrait indéfinissable, la peinture d'inspiration juive se désintéresse de toute iconographie]

Les juifs sont un peuple mais pas une nation, car la souveraineté ne leur appartient pas

Le messianisme juif dit dans la crainte : "Tu choisis la loi, sans aucune garantie", tandis que le messianisme chrétien assure : "Tu choisis la loi car elle est bonne"

[On ne sait pas si la voix hébraïque est toujours audible]

Les Juifs sont le peuple du retrait de la voix

"Art juif" est indéfinissable, car "art" est indéfinissable, et "juif" aussi

Il n'y a d'art juif, c'est-à-dire de judaïsme dans l'art, que dans les oeuvres en relation avec la pensée juive

[Le messianisme juif a deux versants : fils de David et fils de Joseph]

Ni le judaïsme, ni le prophétisme ne peuvent s'incarner dans quelque institution que ce soit

Le messie est la joie intérieure qui pousse à exister

Bat Qol ne révèle jamais rien de nouveau, mais seulement ce qui a déjà été dit, pour un nouvel auditoire

Bat Qol est la voix d'ange qui a demandé à Caïn : "Où est ton frère, Abel?"

Bat Qol est l'écho de la voix prophétique, définitivement silencieuse

Une Bat Qol dit à R. Aqiba au moment de sa mort : "Heureux sois-tu car tu es mort avec le mot Un sur tes lèvres"

[A présent seule Bat Qol, fille de la Voix, laisse encore filtrer la prophétie]

Persévérance d'une voix (Ruth Shararii) [PDUV]

[Ruth Shararii]

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
     
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Sources
RuthParcours

B2.007

YYB.2007.Shararii.Ruth

Rang = ZZ_BIB_Shararii_PDUV
Genre = -