Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
Juste un commencement                     Juste un commencement
Sources (*) :              
Jonas Cadoudal - "Ce qui s'entend dans la durée", Ed : Galgal, 2007-2012, Page créée le 14 décembre 2005

 

-

[On imagine toutes sortes d'origines, mais on néglige les commencements qui arrivent devant nous]

Autres renvois :
   

L'origine

   

Voix, origine

   

Derrida, l'origine

Création, créativité

                 
                       

logo

Cliquer pour accéder à son texte

 

- Jonas : Je prends le mot "commencement" dans son sens le plus simple, celui d'un mécanisme qui se met en marche, que rien n'assure en-dehors de lui. On peut employer d'autres mots, par exemple celui de volonté (la distinction entre une mécanique ou une volonté est de pure psychologie). Selon moi, le commencement est une émergence sans cause assignable. Exemple : l'émergence de la photographie dans les arts plastiques.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

Chaque homme est un commencement et détient la faculté de faire émerger, comme une improbabilité infinie, de nouveaux commencements

-

L'émergence de la photographie a bouleversé radicalement la psychologie de l'image : c'est l'événement le plus important des arts plastiques

-

Le point central du néant est le point primordial du commencement : pensée directrice qui jaillit de la volonté abyssale

-

Le premier mot du talmud est une question sur le temps : Meemataï?

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Jonas
ProCommencement

AA.BBB

XX.XXX

HC_ProCommencement

Rang = J
Genre = -