Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 
   
Martine Mardolle                     Martine Mardolle
Sources (*) :                
Martine Mardolle - "Louanges du vécu", Ed : Galgal, 2007, -

Louanges du vécu (Martine Mardolle, 2007) [LDV]

   
   
   
                 
                       

logo

Cliquer pour accéder à son texte

 

Table

Son mot-fétiche son mot favori, c'est le vécu. Pour elle, l'espace vocal de Nimos est le résultat d'une explosion qui s'est produite avant tout dans le vécu des gens. On ne peut pas la décrire, on peut juste la ressentir intimement. Il faut pour cela surmonter ses blocages. Martine se fait une spécialité de ce genre d'engagement. Elle se transforme en une sorte de prêtresse du vécu, pour une nouvelle religion sans livre sacré ni rituel, où toute forme d'affect, d'expérience immédiate, serait dotée de propriétés presque miraculeuses, et où tout support est bon pour les véhiculer. Toute expérience artistique y ramène y compris le web (pour autant qu'il puisse y avoir une expérience artistique sur le web). Pour désigner cela, en utilisant des mots sans trahir le vécu, Martine a inventé un genre de phrase assez spécial, l'assendit, qui se vit dans l'assentiment du vécu. L'enjeu pour elle est immense : sans cela, elle douterait de sa propre existence, sans cela, elle ne vivrait pas dans son époque.

Souvent Martine se présente comme féministe, dans la mesure où elle est prête à s'identifier sur le champ à tous les émois de toutes les femmes. Mais ce type de féminisme en énerve plus d'une.

 

 

  ----------------------------

Formulations à partir de ce texte (les têtes de chapitre sont entre crochets) :

 

[Désormais l'image est vouée à faire surgir l'émotion et amplifier le pathos]

[La voix charrie l'affect]

[Comme l'hymen, le "care" n'est pas propre au féminin : il vient "avant" le féminin, comme il vient "avant" le juste, la loi ou la morale]

L'assendit est un incendie : il brûle les mots

Nous sommes les débris d'une explosion émotionnelle

L'espace vocal engage le vécu de tous les sens

En faisant de l'acte castrateur de Lorena Bobbitt un mythe, Mary Beth Edelson détruit la singularité de l'événement

Le chef d'oeuvre artistique ou esthétique est ce qui parvient à susciter une émotion qui n'avait jamais été désignée auparavant

Un contact immédiat de tous avec tous, telle est l'espérance du web

Louanges du vécu (Martine Mardolle, 2007) [LDV]

[Martine Mardolle]

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
     
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Sources
MartineParcours

B2.007

YYB.2007.Mardolle.MartineGenre = -