Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
L'oeuvre promet, ne tient pas                     L'oeuvre promet, ne tient pas
Sources (*) :              
Daniel Payot - "Anachronies de l'oeuvre d'art", Ed : Galilée, 1990, pp142-3

 

Promesse nocturne (Laurent Cordelier, 2010) -

La promesse de l'oeuvre d'art est celle d'un messianisme inversé : sauvegarder dans l'obscurité son pouvoir rédempteur, garder les vérités dans la nuit

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Walter Benjamin développe cette idée dans une lettre à Florens Christian Rang datée du 9 décembre 1923, celle dans laquelle il déclare : Je tiens désormais pour acquis qu'il n'y a pas d'histoire de l'art. Les oeuvres ne brillent pas au grand jour, sur la scène de l'histoire. Elles ne révèlent pas les idées ni les vérités qu'elles portent, car les forces temporelles n'agissent en elles que de manière invisible. Il y a en elles un mystère. La lumière ne s'y montre pas ou seulement "de dos", à contre-jour. Tournée vers le dedans, elle ne perce pas jusqu'à la scène. Bien qu'offertes et déclarées, les oeuvres ne révèlent rien. Elles recèlent les vérités. Elles ne sauvent pas la lumière, mais sa face cachée. Ce sont les effigies d'un monde invisible.

L'interprétation est le seul rapport que nous puissions avoir avec les oeuvres. Ce qu'elle recueille n'est pas une clarté, mais des connexions, des idées qui, en installant le savoir en elle, la "mortifient" (Benjamin). Les oeuvres exigent d'être connues. Cette tâche n'est pas celle de l'histoire, mais de la philosophie. Quand l'oeuvre, exposée à un savoir qui lui est hétérogène, s'affirme comme ruine, sa beauté éphémère se réveille, et s'effondre. L'idée ne lui est pas intérieure comme dans la conception romantique, mais extérieure. La critique reconduit l'oeuvre à la nuit qui est son monde, elle l'assombrit (p148).

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Payot
ArtPromesse

II.LII

T.salut

Rang = M
Genre = DET - DET