Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, ses livres                     Derrida, ses livres
Sources (*) :              
Jacques Derrida - "Penser à ne pas voir", Ed : Mondadori, 2005,

"Penser à ne pas voir", in Annali 2005/I (Fondazione Europea del Disegno - Fondation Adami) (Jacques Derrida, 2005) [PANPV]

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

logo

 

Table

Ce texte de 24 pages a été publié dans le premier numéro de la revue de la Fondation créée par le peintre Valerio Adami (Fondazione Europea del Disegno) autour du dessin. Il transcrit une intervention improvisée par Jacques Derrida lors de la session inaugurale de cette Fondation. Il est précédé d'un texte de 3 pages intitulé Le dessin par quatre chemins, et a été publié en français en 2013 dans le recueil qui a repris le même titre : Penser à ne pas voir, Ecrits sur les arts du visible, 1979-2004 [ESAV].

 

LE VOCI DEL DISEGNO

p3 : Le dessin par quatre chemins, par Jacques Derrida.

p6 : Disegno, disegno, par Emilio Tadini.

p11 : Sur la chute d'un e, par Yves Hersant.

p13 : La mémoire du dessin, par Daniel Arasse.

p16 : Disegnomusica, par Luciano Berio

p19 : El Quijote por venir - Designing Novels, par Carlos Fuentes

 

EKPHRASIS

p23 : L'occhio ragiona a modo suo, par Maurizio Ferraris

p49 : Penser à ne pas voir, par Jacques Derrida

p75 : La sfinge incompresa, par Paolo Fabbri

p100 : Vedere e Pensare (è Immaginare), par Dore Ashton

p105 : Qui, Emilio Tadini

p111 : Un'immagine della voce, par Carlo Severi

p126 : The Language of Visibility, par Matti Megged

 

LA BIBLIOTECA DEL DISEGNO

p135 : Translation and/or Representation, par Joseph Rykwert

p154 : Ideas graficas, in-between, par Kosme de Baranano

p203 : Del poetar chiuso, par Amelia Valtolina

p221 : Le peintre du lac, par Pascal Quignard.

-------

Dans cette intervention, Jacques Derrida reprend la plupart des thèmes déjà évoqués dans Mémoires d'aveugle (livre publié en 1990) : selon lui ce qui rend visible n'est pas visible, le dessinateur est aveugle. Mais tandis que dans les années 1960 ou 1970, il considérait la vision sous l'angle du privilège que lui accorde le logocentrisme (héliocentrisme), il la situe désormais plus du côté de l'autre ou du tout-autre, de la différance ou de l'espacement. C'est là qu'intervient l'expérience du dessin. S'il est digne de ce nom, le dessin résiste à la logique binaire du logos, et aussi au politique. Il est spectral, il s'expose à l'événement. Dans la nouvelle configuration historique où nous sommes, il reste à penser.

 

 

  ----------------------------

Formulations à partir de ce texte (les têtes de chapitre sont entre crochets) :

 

Axiome de la vision : Ce qui rend visible n'est pas visible

Dans le dessin, il y va de l'expérience du trait et de l'espacement : une expérience "autre" de la différence, irréductible à la logique binaire ou à la visibilité diurne

Dans tout dessin digne de ce nom, un mouvement reste absolument secret, séparé, en retrait de l'espace public, et résiste au politique

L'expérience de la pensée est double : présence du logos et aussi exposition à l'événement, à la venue du radicalement autre, sans charte ni carte

Le spectre, c'est quelqu'un ou quelque chose qu'on "pense" voir : il hésite de façon indécidable entre le visible et l'invisible

Rien ne borde de l'extérieur l'expérience de la trace : tout est trace, il n'y a ni limite au renvoi, ni hors-texte

Une perspective, c'est se rendre aveugle à tout le reste, à tout ce qui en est exclu

La fonction des yeux est de voir venir ce qui vient en face, du fond d'un horizon; ils n'ont pas prise sur l'événement qui arrive

Un haptocentrisme profond, souvent inaperçu ou inavoué, domine les discours héliocentriques

Aujourd'hui, dans une configuration historique sans précédent, entre la main et la machine, la possibilité et la signification du dessin restent à penser

"Penser à ne pas voir", in Annali 2005/I (Fondazione Europea del Disegno - Fondation Adami) (Jacques Derrida, 2005) [PANPV]

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
     
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Sources
DerridaBiblio

2005_PANPVP

YYA.2005.Derrida.JacquesGenre = -