Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
On ne croit plus aux méta - récits                     On ne croit plus aux méta - récits
Sources (*) : Le lien social est fait de langage               Le lien social est fait de langage
Jean-François Lyotard - "La condition postmoderne", Ed : Minuit, 1979, p7

 

Albayde (Alexandre Cabanel, 1848) -

Un "métarécit" est un discours de légitimation des règles du jeu et des institutions qui régissent le lien social

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

D'un point de vue scientifique, ces "grands récits" sont des fables, mais dès lors qu'une science tient sur son propre statut un discours de légitimation, elle doit elle aussi recourir à un métarécit. Exemples de métarécit : la dialectique de l'esprit, l'émancipation du sujet raisonnable, le héros du savoir qui travaille à une bonne fin éthico-politique (récit des Lumières), la justice, la vérité, les grands périls, les grands périples, etc...

Dans les sociétés traditionnelles, les récits sont la forme privilégiée du savoir. En racontant les succès et les tentatives des héros, ils représentent des modèles positifs ou négatifs d'intégration aux institutions établies. Ils définissent des critères de compétence qui permettent d'évaluer les performances. Ils mettent en oeuvre des jeux de langage par lesquels les intervenants peuvent se situer, selon des règles qui fixent une pragmatique. Ils définissent une triple compétence : savoir-dire, savoir-entendre, savoir-faire où se jouent les rapports de la communauté avec son environnement (p40).

Aujourd'hui, les récits sont en crise, de même que l'institution universitaire qui les porte. On appelle cette crise le postmoderne. Les récits se dispersent en nuages d'éléments langagiers narratifs, chacun véhiculant ses valeurs, ni stables ni communicables. La crise touche aussi le savoir scientifique : démoralisation des chercheurs et des enseignants, difficultés de recrutement, baisse du rendement des laboratoires, etc...

 

 

Cette figure d'Alexandre Cabanel peut être comprise comme une allégorie du récit national français.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Lyotard
MetaRecits

CE.LCE

LienSocialCoups

ME.LEM

T.légitimitéGenre = IA -