Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Marcel Duchamp                     Marcel Duchamp
Sources (*) : L'artDit               L'artDit
Jean-François Lyotard - "Les transformateurs Duchamp", Ed : Galilée, 1977, p14

 

Anemic cinema (Marcel Du champ, 1925) -

Le comble du sentencieux : des phrases obscures, énigmatiques, qui ont pour seule finalité de nous faire parler

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Avec ses phrases dures et sentencieuses, Marcel Duchamp nous asphyxie. Il n'a rien à dire et rien non plus à montrer (sauf une vulve, un trou à travers un trou, qu'on regarde comme un con). Ses phrases attirent les nôtres, elles les incitent à venir s'additionner.

On est intéressé à lui à l'inverse de ce qu'on a compris de lui. Son oeuvre est légère, mais chaque fois qu'on le commente, on le hisse un peu plus haut dans la hiérarchie des pouvoirs culturels. Il faudrait chercher à ne pas comprendre et montrer qu'on n'a pas compris, faire sentir l'inconsistance du commentaire et du commenté, le non-sens comme le trésor le plus précieux. Duchamp recommande l'emploi des techniques mécaniques. C'est un phraseur machinal, machinal comme la révolution industrielle, machinal comme les études millimétrées qu'il réalisait pour chaque oeuvre.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Duchamp
DuchampParcours

CF.LFC

ArtSens

CH.LHC

T.parole

Rang = P
Genre = MJ - NA