Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, ses livres                     Derrida, ses livres
             
Collectif - "Les fins de l'homme - A partir du travail de Jacques Derrida", Ed : Hermann, 2013,

Les fins de l'homme (A partir du travail de Jacques Derrida) (Actes de la décade de Cerisy organisée en juillet 1980, publié en 1981) [LFDH]

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Table

Décade de Cerisy-la-Salle organisée sous la direction de Philippe Lacoue-Labarthe et Jean-Luc Nancy en juillet 1980.

Jacques Derrida a participé à cette Décade sous deux modes :

- par la communication d'un texte, D'un ton apocalyptique adopté naguère en philosophie, qui sera publié sous forme modifiée en 1983,

- par de nombreuses interventions dans le cadre des réunions plénières ou des séminaires spécialisés (cf pp50-53, 72-74, 87-88, 113-114, 160, 183-184, 195-199, 207-208, 213-214, 228-229, 267-268, 311-313, 342-343, 364-365, 411, 440-443, 480-486)

 

PRINCIPALES INTERVENTIONS (les interventions faites dans le cadre des séminaires spécialisés ne figurent pas dans cette liste, qui correspond à la table des matières de l'ouvrage)

Ouverture, par Philippe LACOUE-LABARTHE et Jean-Luc NANCY

La question de l'éthique après Heidegger, par Luc FERRY et Alain RENAULT

Les commencements de l'homme, par Mikkel BORCH-JACOBSEN

Le dernier homme, par Barbara JOHNSON

Ça cloche, par Sarah KOFMAN

Le tout premier écart, par Sylviane AGACINSKI

Du trait non adéquat : la notion de rapport chez Heidegger, par Rodolphe GASCHÉ

La voix libre de l'homme, par Jean-Luc NANCY

Discussions, ou phraser "après Auschwitz" , par Jean-François LYOTARD

Les fins de l'interprétation ou les traversées du regard dans le sublime d'une tempête, par Louis MARIN

Peut-être la question, par Werner HAMACHER

La croyance même, par Luce IRIGARAY

Humbles adresses, par Denis HOLLIER

Au nom de..., par Philippe LACOUE-LABARTHE

D'un ton apocalyptique adopté naguère en philosophie, par Jacques DERRIDA (première version d'un texte qui sera publié séparément, en 1983, dans une version modifiée).

La portée des notes, par Christie V. McDONALD

Conclusion, par Philippe LACOUE-LABARTHE et Jean-Luc NANCY

 

 

  ----------------------------

Formulations à partir de ce texte (les têtes de chapitre sont entre crochets) :

 

Il y a, dans l'opération déconstructrice, un "Il faut"; il faut obéir à ce "Il faut", mais il est certain qu'il ne sera pas prouvé

On ne peut pas enchaîner après Auschwitz, et pourtant il faut enchaîner, mais sans résultat spéculatif

Ecrire, c'est produire un nom propre sans rapport avec le nom patronymique, c'est amorcer un chemin vers un autre nom qui ne peut pas être connu avant d'être produit

En lisant "Glas", le lecteur est appelé à lire son for crypté, son idiome, enfermé en lui, son nom même

Les fins de l'homme (A partir du travail de Jacques Derrida) (Actes de la décade de Cerisy organisée en juillet 1980, publié en 1981) [LFDH]

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
     
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Sources
DerridaBiblio

1981_LFDHLD

YYA.1981.Derrida.JacquesGenre = -