Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
Interpréter, c'est savoir                     Interpréter, c'est savoir
Sources (*) : Jean - Luc Nancy               Jean - Luc Nancy
Jean-Luc Nancy - "Le partage des voix", Ed : Galilée, 1982, p89

 

-

[Interpréter, c'est savoir pour comprendre : un cercle qui présuppose la propriété d'un sens]

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Dans Ion, Socrate explique au rhapsode [le récitant] qu'il ne lui faut aucun savoir particulier pour déclamer. Le rhapsode est comme un devin, il fait partager la voix divine au public. Au contraire, le philosophe vise une maîtrise de l'interprétation (p78). Il ne se contente pas de la déclamation et de la mise en scène du logos. Il lui faut une technique qui lui permette de maîtriser l'immaîtrisable, qui aplatisse la voix du texte sur un sens aussi clair que possible.

-------

Cette définition de l'interprétation par Jean-Luc Nancy la rabat sur une technique, c'est-à-dire un savoir. L'interprétant met en jeu un sens dont il est déjà propriétaire (un stock de connaissances dont il dispose) pour "comprendre" le texte - le ramener aux significations qu'il maîtrise. Renonçant à ouvrir un autre champ par le jeu imprévisible de l'autre texte, il lit un texte déjà connu, il tend à confirmer son propre discours. C'est ce que fait le critique d'art qui réduit l'oeuvre à des unités sémiotiques, des signes ou à la somme de ses propres déclarations - oubliant qu'une oeuvre s'interprète elle-même, et que pour la rendre accessible, il faut redoubler cette interprétation.

L'interprétation savante conduit à l'iconologie. Même quand elle multiplie les couches de sens, les significations "cachées" qu'elle révèle ne sont que celles que le sujet a introduites.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

Tout discours a la forme d'une structure d'interprétation, dans laquelle chaque proposition se laisse interpréter dans une autre proposition

-

La voix d'un texte est ce qui est parfaitement clair en lui, ce qui se donne sans souci de la transcription d'un sens

-

Interpréter, c'est prêter sa voix aux mots pour que le sens caché y révèle le sujet

-

Les oeuvres sont en général les premiers interprétants des oeuvres

-

Rendre une oeuvre accessible, c'est soumettre une interprétation à une interprétation

-

[L'iconologie est l'interprétation des phénomènes artistiques fondée en raison]

-

Il n'est pas sûr que tous les traits, marques ou éléments lisibles dans une oeuvre puissent être qualifiés de "signes" indépendamment de l'interprétation qui les déclare tels

-

On ne peut pas réduire le système "peinture" à des unités sémiotiques, mais on peut définir un niveau de discours où l'image est lisible

-

[La fin du concept d'"art" en tant que tel marque le début du concept herméneutique d'"oeuvre"]

-

L'art critique pérennise un monde où la transformation des choses en signes redouble l'excès des interprétations et fait s'évanouir toute résistance des choses

-

Pour interpréter une oeuvre d'art, nous nous appuyons sur trois couches de sens distinctes : le sens-phénomène, le sens-signification et le sens-essence

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Nancy
InterSavoir

AA.BBB

NancyCheminements

II.LII

GI_InterSavoir

Rang = N
Genre = -