Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Paganisme                     Paganisme
Sources (*) :              
Jean-François Lyotard - "Au juste", Ed : Christian Bourgois, 1979, p98

 

Apollon et Daphne (Antonio Pollaiuolo) -

Dans le paganisme, la relation entre hommes et dieux est à penser en termes de confins : le pays (pagus) est l'endroit où l'on pactise (pax = paix) avec autre chose

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Le mot latin pagus désigne le pays, la région. C'est le contraire de Heim, home (le village). C'est le mot qui donne pax, paix, compagnon. Les confins ne sont pas des frontières. Pactiser est un rapport pragmatique, un lieu de négociation et de ruse. On n'a pas de référentiel pour juger la force de l'adversaire. On ne sait pas s'il est un dieu ou non - il peut se métamorphoser en mendiant, on sera toujours obligé de juger sans critère, sur opinion. Il n'y a pas de discours de vérité possible, nous sommes tous (hommes et dieux) pris dans une histoire, même quand nous racontons nous-mêmes cette histoire.

Les dieux grecs ont leurs histoires, et les hommes aussi. Ce sont deux foyers qui envoient leurs éléments négocier. Il faut se méfier, on ne sait pas à qui l'on parle, il faut être prudent. Il n'y a ni position métalinguistique, ni extériorité.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Lyotard
ProPaganisme

HD.LHD

VPaganisme

Rang = O
Genre = MR - IB