Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 
   
Métamorphoses du signe                     Métamorphoses du signe
             
Melissa Makantobina - "Laisser les hantises", Ed : Galgal, 2007, Page créée le 4 août 2008

[Au 20ème siècle, on a torturé le subjectile, comme en témoignent les figures de Victor Brauner et d'Antonin Artaud]

   
   
   
                 
                       
logo

 

Né en 1903 en Roumanie, mort à Paris en 1966, Victor Brauner est un peintre inqualifiable, surréaliste, mystique, et absolument singulier. Qu'il se soit peint en 1931 énuclé de l'oeil qu'il allait effectivement perdre en 1938 donne une idée de l'étonnante conjonction qui est la sienne.

Il est étrange de remarquer de Victor Brauner et Antonin Artaud, qui sont à peu près contemporains, ont jeté des sorts, pratiqué des envoûtements et torturé le subjectile à peu près à la même époque (1939 pour Artaud, 1941-43 pour Brauner). Tous deux ont été aux prises avec un double qu'il fallait expulser.

Propositions (les têtes de parcours sont entre crochets) :

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Brauner
BraunerParcours

AA.BBB

GR_BraunerParcours

Rang = zQuois_BraunerVictor
Genre = -