Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
L'homme dans les sphères                     L'homme dans les sphères
Sources (*) : Le champ interfacial               Le champ interfacial
Peter Sloterdijk - "Sphères, tome 1 : Bulles", Ed : Pluriel, 2002, p51

 

-

Peter Sloterdijk

[La situation fondamentale de l'homme est l'être-dans-des-sphères]

Peter Sloterdijk
   
   
   
Sur le Contemporain Sur le Contemporain
                 
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Ce qu'on appelle solidarité entre les hommes est la capacité à éprouver un espace commun de vécu et d'expérience, qui trouve sa source dans la symbiose mère/enfant. On rencontre une telle solidarité dans le récit biblique. Lors de sa création, l'homme ne peut commencer à respirer que grâce au souffle venant de dieu. Dès l'origine, l'espace est polarisé. L'enfant cohabite avec une présence auditive et tactile. Il vit dans une bulle jumelle, spirituelle, une sphère elliptique dont les deux centres communiquent.

Les hommes ont toujours mené leur existence dans un espace insufflé, partagé et ouvert. Ils ne prospèrent que dans la serre qu'ils génèrent, avec ses différentes composantes, ses membranes et sa climatisation symbolique qui conditionne la production de toute société. Cette situation doit constamment s'affirmer, se rétablir et s'intensifier contre l'extérieur. Une structure immunitaire entretient son renouvellement permanent. Les sphères sont instables. Elles éclatent facilement en morceaux. Elles peuvent exploser, mais aussi s'étendre, s'enrichir. Ce sont des mondes qui meurent (quand les cultures et les langages disparaissent), mais aussi subsistent dans les mémoires, les monuments, la hantise, le savoir.

En se consacrant à l'autre moitié (l'Avec), les pôles communicants s'aliènent l'un à l'autre, sans s'interdire une relation à un tiers. Par exemple Adam et Dieu (l'homme et la divinité) restent en relation pneumatique. Ils concluent un pacte contre l'extériorité, mais cela n'empêche pas Adam d'être attiré ou séduit par un autre (la femme, le serpent). C'est sa liberté. Il habite un corps individuel en proie au désir, exposé au sevrage.

La catastrophe sphérologique peut toujours se produire : fin du paradis et début des chiffres. La bi-unité peut se corrompre. C'est alors que la psychè apparaît. L'espace s'ouvre vers le neutre, l'étrange, l'indifférent et la pluralité. Des urgences non symbiotiques le déchirent. Il faut alors rétablir la dyade, par une fantasmagorie (idéal de bonheur ou de communion, espoir de salut, magie) ou par d'autres moyens.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

L'originel se présente d'emblée comme un écho entre des instances polaires : au moins deux, qui constituent entre elles une sphère

-

Nous vivons avec un complément originaire et intime : l'Avec

-

Les hommes habitent dans des espaces langagiers, rituels, sémantiques, imaginaires, sonores et techniques qu'ils partagent avec d'autres mais dont ils sont exclus

-

[La relation précoce mère/enfant se noue sur le mode du "nobjet", car il n'y a pas entre eux de relation d'objet "face-à-face"]

-

Avant même la naissance, une membrane intime nous accompagne; elle ouvre l'espace, le constitue, le conserve et le ferme

-

Les débuts de la subjectivité ne sont ni visuels, ni imaginaires : pour l'infans, l'autre accompagnateur est d'abord une présence, des bruits, une sensation tactile, une aura

-

Coupés de leur jumeau placentaire, les individus établissent des liens substitutifs : mythes, religions, arbres de vie, médias techniques

-

Dès qu'il y a respiration, on respire à deux

-

La singularité de Léonard de Vinci, c'est que l'espace est chez lui déjà indiciblement sonore et vocal

-

Le développement sphérologique est le drame de l'intégration de l'intrus - tiers, quatrième ou cinquième - comme un nouveau frère

-

La loi de l'intersubjectivité, c'est l'enchantement de l'homme par l'homme dans un cercle magique

-

La bulle humaine a cinq composantes : l'Ici, l'Avec, la forme contenante, la capacité à atteindre l'autre pôle, la membrane

-

Chacun naît avec son Eurydice anonyme, muette, qui disparaît en laissant un espace libre, sphérique et ouvert, un point d'absence qui n'est pas créé pour être vu

-

[La modernité cherche à remplacer par des artefacts les enveloppes traditionnelles et les systèmes immunitaires qu'elle a détruits]

-

Dans la pensée chrétienne, le coeur est le centre du soi le plus intime : la cordialité se fait communion, accord, concorde

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Sloterdijk
SlotSpheres

AA.BBB

SlotVisage

GD.LGG

SloterdijkParcours

DE.LDE

PlanSite

HK.LKH

CS_SlotSpheres

Rang = L
Genre = -