Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Le champ interfacial                     Le champ interfacial
Sources (*) : Les enveloppes factices de la modernité               Les enveloppes factices de la modernité
Peter Sloterdijk - "Sphères, tome 1 : Bulles", Ed : Pluriel, 2002, p171

 

Potrait de jeune femme (Hans Memling, 1480) -

L'Occident européen a échangé les images primitives contre les scènes primitives

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

En multipliant les visages et leurs échanges dans la chapelle Scrovergni de Padoue, Giotto avait déjà rompu, vers 1300, avec l'icône. C'est un changement radical du modèle de vérité. Les scènes représentées, agitées et animées, ne montrent pas des idées au repos, mais des visages humains individualisés [comme Joaquim et Ste Anne], où des scènes sont visibles sur le mode de la révélation. La ressemblance ou la fidélité à la scène reproduite dramatise le rapport à la vérité, alors que l'Orient platonisant ou l'Islam continue à centrer son concept d'image sur des statues suréelevées, répétant un voyage de retour vers l'image éternelle (eidos, prototype).

On peut décrire ce passage comme le chemin menant du christogramme à l'anthropogramme. On ne médite plus devant les images du Christ, mais devant le caractère unique et inégalable du visage profane humain et devant les variations scéniques que ce visage accomplit dans l'espace interfacial. Les visages isolés sont reconnus comme des présences dramatiques latentes. Devant chaque portrait se dissimule la scène primitive du dévoilement de l'homme. Chaque individu profite de la violence de cette scène révélatrice : "Regardez quel homme c'est... ". L'espace des visibilités explose.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Sloterdijk
SlotVisage

EH.LEH

SlotModerne

KS.LDD

T.trahison

Rang = O
Genre = MR - IB