Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Des voix nous accompagnent                     Des voix nous accompagnent
Sources (*) : Le nobjet, relation primordiale               Le nobjet, relation primordiale
Peter Sloterdijk - "Sphères, tome 1 : Bulles", Ed : Pluriel, 2002, p325

 

La voix du sang (Rene Ma gritte, 1959) -

Les événements acoustiques ne peuvent être donnés que sur le mode du nobjet : une présence sans substrat concret

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Le foetus est initié au son dans le monde utérin, par la médiation du liquide amniotique, qui transforme les ondes sonores en vibrations qui touchent l'ensemble du corps, notamment les os. Possédé par le son comme on l'est par la musique, il s'entend lui-même. Immédiatement après la naissance, il criera : sa propre voix, tel un média vocal et magique, garantira la liaison avec la mère.

La voix offre un succédané à la liaison ombilicale perdue. C'est le germe de toutes les constitutions de communauté, le principe central de la synthèse psychosociale. Les voix produisent des cloches acoustiques sur un mode sphérique : la présence vocale d'une sonosphère.

Magritte a peint une série de peintures intitulées La Voix du sang (de 1948 au début des années 1968). Dans celle-ci, le feuillage archétypique de l'arbre gigantesque remplit de son autorité sombre la moitié supérieure du tableau (p402). Dans la partie inférieure, apparaissent des symboles du bonheur : la boule blanche, la maison éclairée de l'intérieur. La forme organique du haut contraste avec les figures idéalisées du bas. En son giron, l'arbre ne porte pas les fruits de sa propre espèce, il ne produit pas ce qui lui est propre et organiquement semblable, mais son opposé, les formes intellectuelles. Il est ce que Peter Sloterdijk appelle l'Avec de ces formes : leur autre dans la plus grande proximité. Mais plus loin, au-delà de ce premier plan, du cercle de résonance qui est la voix du sang, on distingue un paysage bleu et distant qui s'en détache [le tiers?].

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Sloterdijk
SlotVoix

EF.LFE

SlotNobjet

EC.LEC

T.audition

Rang = O
Genre = MJ - NA