Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Les enveloppes factices de la modernité                     Les enveloppes factices de la modernité
Sources (*) :              
Peter Sloterdijk - "Sphères, tome 1 : Bulles", Ed : Pluriel, 2002, p417

 

Echographie -

Depuis qu'on détruit le placenta ou qu'on le jette, l'homme a perdu son double et n'a d'autre alternative que l'isolement autiste ou les communautés obsessionnelles

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

L'homme nait accompagné par son double placentaire, une des figures de ce complément qui l'accompagne toute sa vie et que Peter Sloterdijk appelle son Avec. Dans les sociétés traditionnelles, le placenta était reçu avec respect. Il était conservé ou mis en sûreté comme un frère symbolique du nouveau-né : enterré dans la cave de la maison, dans les granges ou les étables, enfoui dans le jardin afin de profiter de sa fécondité, séché et broyé pour être utilisé sous forme de poudre, utilisé comme compresse, incinéré, plongé dans l'eau ou encore consommé.

Depuis la fin du 18ème siècle, le placenta est dévalorisé. Non seulement l'individu moderne doit se séparer de ce double, mais on fait silence autour de lui. Cet objet macabre est source de gêne ou de dégoût. On l'exclut comme organe ou on le récupère comme matière première. Il n'a plus d'existence. Au pire, il finit dans la poubelle, au mieux, on le recycle. Dans tous les cas la naissance perd son caractère double, seul arrive un individu prétendûment unique. Privé de Second, le sujet est immédiatement livré aux mères et à leurs succédanés : l'école, l'armée, la société, le peuple ou la nation. Il n'a plus de mystère, de co-espace, il est dépossédé de son double intime, de son génie particulier, livré aux mères totales, aux collectifs maniaques et à la dépression.

 

 

Le sujet solitaire moderne ne fait aucun choix. Il est un produit de scission issu de la séparation informelle de la naissance et du placenta qui ne s'avouera jamais la tare dont il est issu : la destruction du préobjet le plus intime. Incapable d'ouverture, il est pris entre les occupations divertissantes et le néant.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Sloterdijk
SlotModerne

EP.LEP

UPlacenta

Rang = P
Genre = MK - NP