Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
L'oeuvre diffère sa loi                     L'oeuvre diffère sa loi
Sources (*) : Sur la fidélité               Sur la fidélité
Daniel Payot - "Anachronies de l'oeuvre d'art", Ed : Galilée, 1990, p214

 

TNC (H. Ye, 2010) -

L'oeuvre est cet espace encore vide de signification, dont les limites n'enserrent (pas encore) de contenu tangible, mais qui témoigne d'une fidélité à ce qui prescrit d'interrompre

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

L'oeuvre fait face à la loi qui lui prescrit ses limites. Comme le dit Jacques Derrida, Il y a de la loi, mais elle n'est pas là. Elle est devant, mais ne se présente pas. Elle opère, elle fait oeuvre. Il faut des oeuvres, et il faut aussi une prescription muette de la loi. Respecter la loi, c'est la garder sans lieu, pour rien. La loi est toujours extérieure, toujours autre, elle engage sans se présenter, l'oeuvre comparait devant elle, l'oeuvre en répond de manière énigmatique.

L'oeuvre ne sait rien de son origine. Elle doit commencer avant que les règles ne lui soient données, et c'est justement parce qu'elles manquent, ces règles, qu'il lui faut construire la réponse, c'est-à-dire l'oeuvre. Précédée par une loi inaccessible et tendant vers une présentation future (inconnue), elle est un pur espace en attente de significations et de référentiels.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Payot
ArtDiffere

DL.LLD

HuygheFidelite

DL.LDD

T.coupure

Rang = O
Genre = MK - NG