Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
L'humain fabrique du virtuel                     L'humain fabrique du virtuel
Sources (*) : Le corps, idée de l'humain               Le corps, idée de l'humain
Hans Belting - "Pour une anthropologie des images", Ed : Gallimard, 2004, pp54-57

 

- -

L'image numérique ne diffère pas des autres images, car elle ne peut être perçue que par l'intermédiaire d'un dispositif visuel qui prend en considération le corps et la remémoration

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Les images numériques sont produites et stockées de manière invisible dans le système informatique. Elles semblent pouvoir être générées sans modèle, sans référent, et même sans support (elle n'ont pas besoin de "médium" pour être fixées). Désincarnées, elles renvoient à une matrice qui n'est plus une image, et peuvent être manipulées par leur utilisateur. Sont-elles pour autant radicalement différentes des images qui les ont précédées?

Nous continuons d'avoir les yeux fixés sur une surface plane rectangulaire (l'écran) qui s'ouvre comme une fenêtre dans un espace qui est celui de notre corps. Même virtuelles, les images numériques doivent faire l'objet d'une perception. Même si nous ne les jugeons pas à l'aune de leur ressemblance avec le réel, elles sont liées à l'imagination. La ressemblance n'a toujours été qu'une idée; elle a sans cesse été redéfinie au cours de l'histoire. Les images digitales reposent sur l'analogie et la reproduction - comme les images de tous les temps. Même une image de synthèse reste liée à ce qu'elle figure. Sa valeur dépend du spectateur, de son désir, de ses images mentales, c'est-à-dire du retour de quelque image-objet, de sa rémanence. Or le spectateur acquiert sans cesse de nouveaux savoirs par lesquels il appréhende l'image numérique.

 

 

La déconstruction de l'image et des vérités qu'elle recèle ne date pas de l'informatique. Le doute portant sur la fiabilité des images a toujours existé. Toutes les avant-gardes artistiques du XXème siècle se sont employées à ébranler encore plus cette croyance par tous les moyens qu'elles ont pu trouver : collage, montage, etc..., . Le cinéma, la télévision et la vidéo y ont contribué. L'image numérique ne fait que poursuivre une très ancienne tendance anthropologique.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Belting
BeltVirtuel

GD.LLL

BeltCorps

QD.LDD

UImageNumerique

Rang = OImageNumerique
Genre = MK - NG