Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
L'humain vit en images                     L'humain vit en images
Sources (*) : Le corps, idée de l'humain               Le corps, idée de l'humain
Hans Belting - "Pour une anthropologie des images", Ed : Gallimard, 2004, p77

 

Et pourtant! (Max Klinger) -

L'homme est naturellement le lieu des images : une sorte d'organe vivant qui les stocke, les transmet et les interprète

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Quels que soient les dispositifs et agencements utilisés, l'homme est le seul lieu où les images soient perçues et interprétées dans un sens vivant. Par les images qu'il fabrique, il se distingue des autres êtres vivants, et il se distingue aussi des autres civilisations. Il s'affirme comme être culturel par les images.

Le corps est un lieu de cette sorte. Les images sont produites et reconnues au contact du corps. A l'extérieur, ce sont des offres visuelles. A l'intérieur, elles peuvent être fugaces. Nous les oublions et nous nous en ressouvenons à l'improviste. Elles sont rattachées aux expériences que nous avons vécues, qui laissent derrière elles une trace invisible. Il est insuffisant d'en donner une description technique ou esthétique, car elles sont anthropologiques. Chaque homme est fondateur et héritier d'un patrimoine iconique, il est engagé dans un processus dynamique de transformation et d'interprétation des images. Les images peuvent être transmises, survivre ou périr. Elles peuvent être préservées par des institutions ou des personnes. Elles peuvent être changeantes ou immuables, être oubliées et ressurgir. On peut y croire ou les refuser, les vénérer, les craindre ou ressentir du dégoût. Ce sont des structures à la fois individuelles (le rêve), collectives (le mythe) et fictives. Chargés de leur histoire personnelle, les corps singuliers disséminent les traditions. Même une civilisation technique mondiale passe par eux. Mais ces corps, comme lieux des images, sont aussi collectifs. C'est un théatre habité par des images d'origines inconnues.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Belting
BeltImage

EE.LEE

BeltCorps

DE.LLE

T.lavie

Rang = J
Genre = MR - IB