Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
L'humain vit en images                     L'humain vit en images
Sources (*) :              
Hans Belting - "Pour une anthropologie des images", Ed : Gallimard, 2004, p92

 

La memoire et la main (Chi llida, 1986) -

Notre mémoire corporelle est un lieu inné des images, qui y sont à la fois captées et produites

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Notre corps transforme et fixe en images les lieux et les choses qui lui échappent dans le temps. Nous activons ces images par un acte de réminiscence. A chaque nouvelle perception du monde, les images actuelles se superposent à celles du souvenir.

La mémoire collective d'une culture (archives, dispositifs de stockage et d'information) ne peut être maintenue en vie que par l'imagination collective. Celle-ci opère autant par l'oubli que par le souvenir. Sans un moi comme lieu des images, les archives techniques ne peuvent pas assurer leur tâche de conservation. Quand l'imagination s'arrête, la faculté de se souvenir devient fictive à son tour.

-------

Le texte qui accompagne cet opus de la série de Chillida intitulée "La mémoire et la main" est volontairement écrit en lettres inversées. "Peu importe que ce soit de droite à gauche ou de gauche à droite, la main n'écrit que dans le sens brûlant de la vie à la mort, de l'aube au crépuscule" disait-il. "Le jour et la nuit sont les deux pôles d'une main", disait-il aussi.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Belting
BeltImage

EM.LEM

T.captaion

Rang = O
Genre = MJ - NA