Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Le virtuel vient en plus                     Le virtuel vient en plus
Sources (*) : Derrida, le supplément               Derrida, le supplément
Jacques Derrida - "Marges de la philosophie", Ed : Minuit, 1972, p177

 

Cohesion virtuelle (Harald Gourami, 2011) -

Derrida, le virtuel

La notion de virtualité assure une cohésion et une soudure entre deux ordres [la nature, la société], dont les rapports sont réglés par un mouvement de supplémentarité

Derrida, le virtuel
   
   
   
               
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Comment la société émerge-t-elle de l'état de nature? Pour répondre à cette question sans faire appel à une divinité, Jean-Jacques Rousseau doit admettre implicitement qu'il existe, à l'intérieur même de la nature, un point d'extériorité qui rend possible l'institution, la loi, la convention, l'arbitraire, l'articulation du langage, etc... Cette possibilité est en réserve, elle est virtuelle.

La nature et la société sont deux ordres distincts. Pour passer de l'un à l'autre, il faut un mouvement qui respecte la loi de la nature, mais qui soit absolument artificiel. Les deux ordres sont hétérogènes (discontinuité), mais ils restent liés par cette force de supplémentation (continuité). Jean-Jacques Rousseau s'appuie sur cette ambiguité pour sa typologie des langues qui oppose le Nord et le Sud; Derrida la systématisera dans sa théorie du double (dédoublement / duplicité). Un ordre (c'est-à-dire une série d'oppositions) en remplace un autre. Le nouvel ordre supplée à un manque du premier. Il y ajoute du nouveau, un excédent qui n'aurait pas dû survenir et qui ajoutera un nouveau manque [- et ainsi de suite].

 

 

- H. : De cette virtualité rousseauiste, on peut déduire une théorie du virtuel. Dans l'ordre de départ [la nature, la machine, l'informatique], il est en réserve, dissimulé, invisible, sans expression. Mais cette réserve n'est pas immobile. La force est déjà présente, mais pas encore développée. Ce qui fera irruption n'est pas prévisible, mais déjà là. C'est un autre ordre [la société, l'artefact] à la fois intérieur et extérieur à la nature. Il en est ainsi du virtuel des mondes actuels : quoique programmé, il laisse ouvert un incalculable, ce qui émergera.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
VirtuelPlus

GG.LGG

DerridaSupplement

PE.LPE

DerridaVirtuel

JF.LKF

T.virtuel

Rang = N
Genre = DET - DET