Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Le sujet profère "Je suis" par la bouche                     Le sujet profère "Je suis" par la bouche
Sources (*) :              
Jean-Luc Nancy - "Ego Sum", Ed : Aubier-Flammarion, 1979, p157

 

Bouche en O -

Le sujet s'éprouve comme une bouche sans visage qui s'ouvre, dans l'anneau d'une contracture, autour d'un bruit : "Je" ou "O" (ego cogito existo)

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Le sujet qui dit Je suis ouvre la bouche. Il prononce Ego sum. Quelque chose s'ouvre, cette ouverture s'articule, et cette ouverture articulée forme : Je. Elle s'éprouve je, elle se pense je. En disant je, Je se touche et se fixe.

Dans le masque d'une bouche sans visage, des trous s'ouvrent. La bouche [cartésienne] s'ouvre au milieu de l'oeil, comme un diaphragme. Elle se contracte autour de ce qu'elle conçoit et du bruit qu'elle prononce. Chaque fois que je forme l'o" de la première personne, l'expérience se boucle.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Nancy
DescartesJeSuis

DG.LGD

T.sujet

Rang = N
Genre = MK - NP