Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Art et sexe, c'est pareil                     Art et sexe, c'est pareil
Sources (*) :              
Jean-Luc Nancy - "Corpus", Ed : Métaillé, 2000, p35

 

- -

"Sexe" est le nom-éclat du corps, qui ne le nomme qu'en l'espaçant : "des sexes"

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Il n'y a pas de sens à parler de "corps" et de "pensée" à part l'un de l'autre. Dans la joie, la douleur ou la peine, ils se touchent, ils se combinent. C'est ainsi, sur ce bord, que nous existons. Le nom de cette combinatoire est : sexe. "Sexe" touche à l'exposition même des corps, et aussi à l'intouchable. A s'y toucher, à y être touché, mon corps devient autre, et aussi le même. Il glisse d'un corps à l'autre, jusqu'à l'intimité. Respectant à la fois la loi du moindre attouchement et celle de l'impératif de toucher, il reste soi mais sans revenir à soi, il se touche soi, il se touche peau, mais toujours plus loin. C'est la pensée elle-même qui se force à consentir aux corps.

On peut nommer le Sexe, mais on ne peut nombrer ni nommer les sexes. Des mots comme "femme" et "homme" charrient trop de fantasmes et de fonctions.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Nancy
ArtSexe

EN.LEN

T.multiple

Rang = L
Genre = MK - NG