Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, Artaud                     Derrida, Artaud
Sources (*) : Derrida, le subjectile               Derrida, le subjectile
Jacques Derrida - "Forcener le subjectile", Ed : Gallimard, 1986, pp60-62

 

Lettre d'envoutement au Dr Fouks (Ar taud, 1939) -

Derrida, la voix

Artaud n'écrit jamais "sur" ses dessins mais seulement "à même", dans l'extrême tension d'un rythme, d'une vibration, d'un timbre de voix qui donne au subjectile sa portée

Derrida, la voix
   
   
   
La voix d'Artaud ébranle l'art La voix d'Artaud ébranle l'art
L'oeuvre s'écrit à même le subjectile               L'oeuvre s'écrit à même le subjectile  
Derrida, "à même"                     Derrida, "à même"    

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

On ne peut pas écrire "sur" Artaud, pas plus que lui n'écrit ou ne dessine "sur" un support. On ne peut pas non plus écrire "comme" Artaud au sujet de ses dessins ou peintures. En écrivant, en dessinant, Antonin Artaud entame la surface, l'épaisseur de cet être inqualifiable qu'il désigne par le mot subjectile, et qui n'a pas d'autre consistance que d'être proféré, indépendamment du sens ou du motif. Ces voix d'Artaud écrivent l'intraduisible : affaire de sonorité, d'intonation, de musique qui révèle une nature nue, d'avant la naissance, dont le poète a été exproprié. Ce qu'il chante et qu'il désire frénétiquement, à la folie, est quelque chose qui fut assassiné et qu'il faut faire revenir au forceps, par un forçage de forcené qui le rapproche de Van Gogh.

Qu'est-ce que ce quelque chose inné, inerte, dont il se sent proche mais qui lui a été définitivement dérobée?

-------

La lettre ci-contre est à la fois menaçante et protectrice (comme celle-ci). Artaud a précisé au docteur Fouks : "Quand j'ai pensé à vous, j'ai pris ma cigarette. J'ai fermé les yeux, j'ai piqué au hasard et depuis vous êtes hors d'atteinte de vos ennemis et des initiés puisque vous vous êtes évaporé en fumée".

Lettre d'envoûtement adressée au docteur Léon Fouks, datée du 8 mai 1939.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaArtaud

EG.LDG

DerridaSubjectile

CP.LPP

DerridaVoix

TN.LNT

ArtaudVoix

ET.LET

ArchiOeuvreSubjectile

DI.LDD

DerridaA_meme

PJ.LLK

U.support

Rang = Pameme
Genre = MJ - NA