Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 
   
Art et sexe, c'est pareil                     Art et sexe, c'est pareil
Sources (*) :              
Anne Baldassari - "Simon Hantaï", Ed : Centre Georges Pompidou, 1992, p9

Sexe-prime, Hommage à Jean-Pierre Brisset (Simon Hantaï, 1955) [Du sexe s'ex-prime dans toute parole]

Autres renvois :
   

A partir de Simon Hantaï

   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Jean-Pierre Brisset (1857-1923), logicien, fou littéraire et Saint du calendrier pataphysique, a été aussi professeur de langues. Il affirmait que « L’homme est né dans l’eau, son ancêtre est la grenouille et l’analyse des langues humaines apporte la preuve de cette théorie. » Selon lui, le sexe était l'origine du langage.

Dans son livre, La grammaire logique, Brisset écrit notamment : "Tra in à, tra en avant; tra in ar, tra en arrière. Tra deri, tra à droite; tra dera, tra à gauche; traderidera, à droite et à gauche, chassez. Tra là là, ici, ici, le trac; au secours! (...) Ce pli se déridera; il ne peut le faire qu'en se développant à droite et à gauche de sa direction.

 

Le titre complet du tableau est : Sexe-prime. Hommage à Jean-Pierre Brisset, peintures exécutées un après-midi de fascnations érotiques (l'acte d'amour s'unissant à l'acte de peindre) par des actes orgiaques arbitraires dans un climat magico-érotique.

 

 

Implicitement Simon Hantaï ajoute : Dans toute peinture - voire dans tout art - c'est le sexe qui s'exprime. Parole et sexe sont confondus en un même geste.

Autre citation de Jean-Pierre Brisset : "Cela causait des sensations et des surprise. Eh! qu'ai ce? exe. Sais qu'ai ce? Sais que c'est? Ce exe ce, c'est un sexe. Sais que c'est? Ce exe c'est, sexe est, ce excès. Le sexe fut le premier excès; il cause et cause tous les excès [...]"

Et encore : "Espérer ire, esperire, esse périre ou percer est le verbe de l'esperit, de l'esprit [...] E ce peri m'ai, esse pris m'ai, espérit m'ai, esprit mai : on s'est exprimé. On sesse pris m'ai, on ce esprit m'ai, on s'exprimait".

 

 

 

Pour réaliser ce tableau, Hantaï a voulu imiter les transes de Pollock. Il a peint à distance, à l'écart, par l'entremise d'un réveil-matin hors d'usage. Il a couvert la surface d'une couche épaisse puis l'a grattée, puis il a découpé des sinusoïdes, des boucles, des zig-zag, des virgules, des accents. Le dessus et le dessous du tableau sont devenus indistinguables - ou presque.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
     
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Baldassari
ArtSexe

GE.LEG

T.sexe

Rang = M
Genre = MJ - NA