Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Le théatre, vibration inconnue                     Le théatre, vibration inconnue
Sources (*) :              
Antonin Artaud - "Oeuvres Complètes, tome 4", Ed : Gallimard, 1964, p17

 

Street Art -

Le théatre ne se fixe pas dans un langage, mais se retrouve au point où l'esprit a besoin d'un langage : gestes, sons, paroles, feu, cris

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

A la base de la démoralisation actuelle [Artaud écrit vers 1937], il y a un effondrement généralisé de la vie. Devant notre impuissance, les choses se vengent par des crimes, une atroce poésie et des actes bizarres. Le plus urgent n'est pas de défendre la culture, mais d'en extraire les forces qui nous font vivre : une culture en action, un nouvel organe, une sorte de souffle second, l'esprit présent dans les choses. Il ne s'agit pas de penser en systèmes, en formes, en signes, en représentations, mais de nous laisser pousser par nos actes comme par une constante magie, de protester contre une culture réduite à une sorte d'inconcevable Panthéon. Il n'y a pas la culture d'un côté (désintéressée), la vie de l'autre (intéressée); il y a des forces qui sortent dans le vieux totémisme, avec ses moyens barbares, primitifs et spontanés.

De tous les arts, le théatre est le seul à avoir conservé une ombre qui le double et qui peut déchirer son repos. Le vrai théatre bouge. Il se sert d'instruments vivants. L'acteur ne refait pas deux fois le même geste, il brutalise les formes, il les détruit sans se fixer dans des formes pétrifiées (écrits, musiques, lumières, bruits). Il prépare la voie à une autre naissance d'ombres qui rejettent les limitations habituelles de l'homme et les frontières de ce qu'on appelle la réalité. Tout ce qui n'est pas né peut encore naître.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Artaud
ArtaudTheatre

ED.LED

Q.langage

Rang = QArtaud
Genre = MK - NG