Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Signer le rien                     Signer le rien
Sources (*) :              
Jean Frémon - "Degottex", Ed : Du Regard, 1986, pp12-13

 

Metasigne Deux (Jean De gottex, 1961) -

D'un geste modeste, sobre et elliptique, le peintre zen peint toujours le même signe ou son absence

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

En 1955, Jean Degottex rompt avec la couleur et le lyrisme. Un faisceau s'élève au centre de la toile, impérieusement. Ce faisceau peut recevoir divers noms : Samouraï, Yang, Vie silencieuse, Serto ou Vide. Il peut être vertical ou horizontal, comme dans la Suite Obscure. C'est toujours le même, imprononçable. Il n'y a là ni anecdote, ni travail de composition laborieux, ni bavardage, ni modèle, ni symbole, ni sens caché : juste un geste, une vive impulsion fondée sur une longue méditation, un faire qui requiert le corps et l'esprit. Rien avant, rien après.

Entouré de giclures, le signe garde la trace du geste qui l'a fait jaillir.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Degottex
DegottexParcours

FG.LGG

SG_DegottexSigne

Rang = Qx
Genre = MJ - NA