Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
L'Action Painting                     L'Action Painting
Sources (*) :              
Harold Rosenberg - "The Tradition of the New - La tradition du nouveau", Ed : Da Capo Press, 1960, pp32-33

 

Pollock en action (vers 1951) -

L'"Action Painting" est une mystique du "Je" : dans le geste ou l'acte de peindre, se révèle un "moi" cosmique

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Harold Rosenberg compare ce moi cosmique au "Cosmic 'I'" de Walt Whitman. En créant, l'artiste prend un risque. Son action est la chose elle-même. Loin de l'objet et de la conscience, elle est inconnaissable. Elle est sérieuse dans la mesure où elle permet à l'artiste de dépasser son expérience, d'entrer dans un procès de transformation, dans un dialogue dramatrique où ce sont ses propres difficultés qui sont peintes. Ce n'est pas son désir qui est mis en oeuvre, c'est une sorte de cataclysme qui produit la sensation d'avoir agi. Rien n'a été communiqué, mais la signature est l'équivalent d'un nouveau langage plastique. Le peintre existe comme Quelqu'un. La peinture est le peintre lui-même transformé en un spectre habitant le monde de l'art. Sous forme de reproduction, elle circule dans les magazines, et est elle-même une énigme, une énigme pour tout le monde. "Voici un Pollock" dit-on, et c'est littéralement vrai.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Rosenberg
RosenAP

GE.LGE

T.objeti

Rang = OP
Genre = MK - NP