Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Les arts pop ruinent le référent                     Les arts pop ruinent le référent
Sources (*) :              
Harold Rosenberg - "The De-definition of Art - La dé-définition de l'art", Ed : Collier Books, 1972, p114

 

Nature mort avec sculpture (Roy Lich steinstein, 1974) -

Dans les années 1970, le Pop Art accède à l'idéal académique moderne : homogénéiser le Grand Art, le banal, l'image médiatique et le design

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Lichtenstein est l'artiste qui représente le mieux les motifs du Pop Art. Il a enseigné à l'université et a été aussi un artiste commercial. Ses recompositions de bande dessinée en peintures de grands formats (traits épais, grandes masses noires, couleurs vives, points "Ben-Day") fournissent, non sans humour, l'image idéale ou la marque de fabrique d'un art infantilisant, qui exploite la nostalgie de l'enfance au profit de l'esthétique moderniste. Les stéréotypes de toutes origines sont transformés en équivalents dépourvus de toute profondeur sociale ou psychologique. Les allusions aux grands artistes européens, à Pollock ou à Newman démontrent son professionnalisme. Le caractère mélodramatique de certaines de ses peintures (le Baiser, la Noyade) ne servent qu'à en atténuer la monotonie.

-------

Si ce tableau vous rappelle un certain Nu bleu de Matisse - voire un Nu dans l'atelier, n'y attachez pas trop d'importance, c'est un pur hasard.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Rosenberg
PopArtReferent

DM.LDD

U.popart

Rang = QPopArt
Genre = MJ - NA