Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
La dé - définition de l'art                     La dé - définition de l'art
Sources (*) : Ah, l'art? Que des apories!               Ah, l'art? Que des apories!
Harold Rosenberg - "The De-definition of Art - La dé-définition de l'art", Ed : Collier Books, 1972, p13

 

Je suis un artiste (Mervyn Chally, 2010) -

Celui qui s'auto-déclare "artiste" dans le monde post-artistique de la dé-définition de l'art ne fait que contribuer à la dissolution de la figure de l'artiste

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Questionner l'art est une chose, mais aller au-delà de l'art en est une autre. S'il ne reste rien d'autre de l'art que la fiction d'un artiste qui n'est ni peintre, ni poète, ni homme de théâtre mais simplement artiste en général façonnant un environnement ou un espace, alors l'artiste n'existe nulle part ailleurs que dans cette figure imaginaire. Autrement dit il n'existe plus.

En réalité [selon Harold Rosenberg], l'artiste est le produit d'un art particulier. Il n'est qu'une figure du discours qui personnifie ce qui fait le génie de l'art. Les arts individuels restent indispensables à la société comme à l'artiste - quels que soient les changements qui interviennent dans les disciplines ou les genres.

L'art est un moyen de réalisation pour les individus. Seule une société qui offre de tels moyens peut être dite "humaine".

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Rosenberg
ArtDedef

FL.LLF

ArtQuid

QS.LLD

V.autoréférenRang = Qartiste
Genre = DET - DET