Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Le kitsch est normatif                     Le kitsch est normatif
Sources (*) :              

 

Michael Jackson's bubbles (Jeff Koons, 1988) -

Philippe Dagen, Art Press 350, p20.

Certaines oeuvres concentrent en elles les éléments caractéristiques du capitalisme en son état actuel, mondialisé et spectaculaire

   
   
   
                 
                       

logo

 

En général, ses objets et images sont des reprises d'objets et d'images issus de l'industrie et de la communication. Il n'invente pas de formes, mais saisit celles qui sont le plus immédiatement reconnues par tous : objets de luxe, stéréotypes du cinéma et de la télévision, figures du dessin animé et jouets. Les titres et les mots lisibles sur les images sont aisément identifiables, car ils opèrent par redondance. Un panthère rose est une panthère rose, un lapin est un lapin et Michael Jackson est Michael Jackson. Comme la publicité, son art ne peut pas se permettre l'équivoque. Les dimensions sont plus grandes que l'original, les couleurs sont brillantes, les articles sont magnifiés. Les objets doivent éblouir, séduire et capturer le regard. Ce ne sont pas des readymades ni du recyclage, ce sont des objets conditionnés pour le spectacle médiatique.

Jeff Koons ne donne pas de lui une image d'artiste. Il s'habille en costume gris, avec des cheveux courts et un sourire ineffaçable. Il tient un discours simple et gentil, souvent sérieux. Il souhaite que le spectateur s'abandonne à un sentiment de confiance et de bonne santé. Il parle de sujets "people" : sa famille, son divorce, son fils, son intimité. Il abonde dans les figures de rhétorique. Ce n'est pas une parodie : il est lui-même un stéréotype, le sculpture vivante de cet artiste dont il fait l'auto-promotion.

 

 

Les plus riches collections raffolent de luli : Eli Broad, Dakis Joannou ou François Pinault. Il expose à Versailles. Il triomphe aux enchères et convainc par la progression de sa cote. Riche, il est lui-même le miroir de ses acheteurs. Il incarne avec évidence et indécence l'état du monde actuel, qu'il porte à son plus haut degré de visibilité et d'intelligibilité.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Dagen
RosenKitsch

ME.LME

T.spectacle

Rang = QKoons
Genre = MK - NG