Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
Les Saintes Conversations                     Les Saintes Conversations
Sources (*) : Spectres vocaux               Spectres vocaux
Diane Cole Ahl - "Fra Angelico", Ed : Phaidon, 2008, pp90-92

 

Sainte Conversation du retable d'Annalena (Fra Angelico, vers 1435) -

Fra Angelico

[Fra Angelico a inventé vers 1435 les "Saintes Conversations" : la Vierge et l'Enfant, placés dans le même espace que des saints de différentes époques]

Fra Angelico
   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Cette Sainte Conversation est la première du genre (en italien sacra conversazione). Elle a été peinte vers 1434-35, la même année qu'un autre célèbre tableau, le Double portrait des époux Arnolfini (par Jan Van Eyck), et à peu près en même temps que l'Annonciation de Cortone où Fra Angelico fait parler l'ange et la Vierge. On suppose qu'elle a été commandée pour la chapelle des Médicis du transept sud de San Lorenzo, même si elle a appartenu un temps à un couvent de dominicaines, San Vincenzo d'Annalena. Au-dessus d'une prédelle peinte par Zanobi Strozzi, on voit à gauche les saints Côme, Damien et Pierre martyr (protecteurs de la famille des Medicis), et à droite Jean l'Evangéliste, Laurent et François. Le retable est carré, sans pinacles. C'est la première fois qu'un retable comporte un unique panneau, et que la Vierge et l'Enfant sont placés dans le même espace que les saints qui les entourent.

Le fond à feuille d'or des anciens retables est remplacé par un espace continu, qui donne sur un architecture classique, surmonté par une corniche rose et des guirlandes. Un drap d'honneur est tendu sur le fond, semé de motifs complexes. La Vierge est assise sur un large trône de marbre blanc. Plus tard ce type de peinture dévotionnelle restera associé aux Medicis. Les personnages tiennent des plumes et des livres, et semblent occupés à une discussion théologique - comme si l'anachronisme autorisait une équivalence entre le dialogue par la parole et par les livres.

A cette époque, Fra Angelico et son frère Fra Benedetto avaient déjà leur atelier de peinture à San Domenico di Fiesole. Benedetto était copiste, spécialisé dans les manuscrits liturgiques, et Zanobi Strozzi enlumineur. Ce type de retable n'est donc pas qu'une Sainte Conversation, c'est aussi une Sainte Ecriture, mais sans aucun contenu, car les personnages sont muets.

On connaît deux autres Saintes Conversations de Fra Angelico : La Madone des Ombres de 1443, et le retable du Bosco ai Frati de 1450, tous deux à San Marco. Sous le retable, on trouve une prédelle, mais sous la Madone des Ombres dont on montre rarement l'intégralité, il y a d'étranges pans qui sont probablement de la main de Fra Angelico.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

Sainte Conversation, dite La Madone des ombres - version complète de la fresque avec pans (Fra Angelico, couvent de San Marco, vers 1443)

-

Sainte Conversation, dite La Madone des ombres (Fra Angelico, vers 1443) [Partie supérieure de la fresque]

-

Les pans de peinture situés sous la Sainte Conversation - fresque dite la Madone des ombres (Fra Angelico, vers 1443) - sont des surfaces d'intercession

-

Sainte Conversation du retable de San Marco (Fra Angelico, vers 1450)

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Ahl-DC
SainteConversation

AA.BBB

EVSpectres

XI.LII

AngelicoParcours

LN.LLN

JV_SainteConversation

Rang = Qgelico
Genre = A -