Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

 
   
Edmund Husserl                     Edmund Husserl
             

 

-

Page créée par le scripteur le 4 février 2009.

[A partir d'Edmund Husserl (1859-1938)]

   
   
   
                 
                       

logo

 

- Bibliographie d'Edmund Husserl.

 

Husserl a d'abord fait des études en mathématiques, puis il s'est consacré à la philosophie afin de réfléchir sur les fondements et le sens de sa science. Son premier grand ouvrage est intitulé les Recherches logiques. En 1913, il publie un texte fondamental qui revient en partie sur ses analyses passées : les Idées directrices pour une phénoménologie (ou plus couramment : Ideen I). En 1929, il est invité en France à donner deux conférences à la Sorbonne, qui donneront les Méditations cartésiennes, texte synthétique qui esquisse les grandes questions de la phénoménologie transcendantale. Il se voit interdire l'accès à la bibliothèque de l'université de Fribourg en application de la législation antisémite adoptée par les Nazis en avril 1933, puis il est radié du corps professoral en 1936. C'est à Vienne, puis à Prague, qu'il fera ses dernières conférences.

Il est mort le 26 avril 1938. Ses manuscrits inédits ont été évacués à Louvain malgré les menaces nazies et la passivité de son successeur, Martin Heidegger. C'est là que se trouvent toujours les Archives Husserl.

Propositions (les tÍtes de parcours sont entre crochets)

--------------

-

[Une des particularités de la conscience est l'intentionalité : elle est conscience de quelque chose]

-

[Premier principe méthodologique de la phénoménologie : ne porter ni admettre comme valable aucun jugement, si je ne l'ai puisé dans l'évidence]

-

[Il y a tradition quand une production humaine porte un savoir évident en surface, mais questionnable à l'infini]

-

[L'expression est, chez Husserl, une profération qui porte au-dehors un sens déjà constitué à l'intérieur - et s'épuise dans cet acte improductif]

-

[L'intentionalité de Husserl ruine la représentation]

-

Un acte spirituel d'idéalisation, un penser pur, crée des objectités idéales universellement transmissibles avec un sens intersubjectif identique

-

La mise en évidence de toute science, y compris la géométrie, est le dévoilement de sa tradition historique

-

Chez Husserl, il n'y a "expression" que par l'intention spirituelle d'un vouloir-dire; les gestes ou extériorisations accomplis sans intention de communiquer ne veulent rien dire

-

L'indicatif présent du verbe être est la forme pure et téléologique de la logicité de l'expression

-

L'évidence vive originaire est transitoire, mais si elle est répétée et comprise par les autres, elle peut perdurer comme objet idéal

-

Husserl espère que, dans le soliloque - la voix absolument basse de la "vie solitaire de l'âme" - se révèlera la pureté inentamée de l'expression

-

Le mot "signe" a un double sens : "expression" ou "indice"; Husserl privilégie l'expression

-

Une connaissance scientifique doit être fondée sur l'évidence d'un jugement immédiat, qui soit en accord avec la chose elle-même, telle qu'elle est présente à la conscience

-

L'humanité se connaît d'abord comme communauté de langage dont l'horizon est le monde

-

Grâce au langage, l'horizon d'humanité peut être celui d'une infinité ouverte

-

La réduction phénoménologique transcendantale suspend le monde objectif; elle réduit le moi du sujet à sa vie pure, avec l'ensemble de ses états vécus et de ses objets intentionnels

-

La texture du texte est irréductible

-

La proto-impression seule est pure de toute idéalité; elle est création originelle, passage du néant à l'être, conscience interne et essence de toute pensée

-

Est apodictique une évidence dont la non-existence serait absolument inconcevable, et pour laquelle tout doute concevable serait dépourvu de sens

-

Le noyau de l'expérience proprement adéquate (apodictique) est la présence vivante du moi à lui-même, dans l'indétermination d'un horizon ouvert

-

La voix phénoménologique transforme le corps du mot en chair transcendantale

-

A travers toutes ses nouvelles formes, le sens originaire de la géométrie galiléenne ne cesse d'avoir cours

-

La phénoménologie inaugure une science d'une singularité inouïe : la science de la subjectivité transcendantale concrète, qui s'oppose radicalement aux sciences objectives

-

Entre le flux toujours plus puissant des réussites des sciences positives et l'échec renouvelé des espoirs de philosophie universelle, le contraste devient effrayant

-

Méditations cartésiennes, une introduction à la phénoménologie (Edmund Husserl, 1929) [MC]

-

La crise des sciences européennes et la phénoménologie transcendantale (Edmund Husserl, écrit en 1935-36, édition française de 1976) [CSE]

-

L'origine de la Géométrie (Edmund Husserl, 1936) [OG]

-

Bibliographie d'Edmund Husserl

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Husserl
HusserlParcours

AA.BBB

LY_HusserlParcours

Rang = zQuois_HusserlParcours
Genre = -