Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
L'image chrétienne imite l'infigurable                     L'image chrétienne imite l'infigurable
Sources (*) : L'énigme de la figure               L'énigme de la figure
Georges Didi-Huberman - "Fra Angelico, Dissemblance et figuration", Ed : Flammarion, 1995, p107

 

Resurrection du Christ - Noli me tangere (Giotto, chapelle Scrovegni, 1302-05) -

Tout ce qui fait tache en peinture indique un mystère et agit comme symptôme

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Jésus vient de sortir de son tombeau. Les soldats romains sont encore plongés dans le sommeil de l'ignorant. L'ange désigne le Christ, mais Marie de Magdala l'a déjà vu. Elle veut vérifier qu'il est vivant, elle s'approche. Ne me touche pas dit-il. Ici les stigmates ne sont plus sanguinolents, ils ne sont pas figurées par des pétales de fleurs, comme dans une autre fresque peinte une trentaine d'années plus tard par Fra Angelico, mais par le fond bleu sur lequel flotte le drapeau, par les marbrures du sarcophage de pierre sur lequel les anges sont assis. Ces marbres veinés, bariolés, rougeoyants, sont intégrés dans l'histoire. On peut décrire la fonction de cet objet qui n'est pas une pure zone bariolée comme les pans de la Madone des ombres, mais cependant il fait tache. Le mystère est là, sur la surface du tombeau vide.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

DidiHuberman
DidiChristime

EP.LEP

DidiFigure

KF.LKF

U.tache

Rang = OTache
Genre = MR - IA