Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
Annonciation, lieu du mystère                     Annonciation, lieu du mystère
Sources (*) : La Vierge, lieu du mystère               La Vierge, lieu du mystère
Georges Didi-Huberman - "Fra Angelico, Dissemblance et figuration", Ed : Flammarion, 1995, p109

 

-

Georges Didi - Huberman

[L'Annonciation chrétienne n'est pas seulement histoire, mais aussi lieu et temps d'un mystère]

Georges Didi - Huberman
   
   
   
                 
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

On ne peut réduire l'expérience de Marie à ses moments psychologiques (le trouble, la réflexion, l'interrogation, la soumission, le mérite). L'Annonciation n'est pas seulement un récit, c'est une théologie. Fra Angelico ne cherchait pas à représenter la Vierge comme personnage. Elle était pour lui autre chose qu'une personne. Par sa beauté, elle ressemblait à Dieu. Elle était la cause matérielle de la naissance du Christ, le lieu de la Genèse où l'Incarnation continuait à opérer, un temps où le cycle chrétien, du commencement au salut, pouvait entrer en résonance avec ses dates essentielles.

Le mystère indicible se lit moins dans l'histoire telle que racontée par les Evangiles que dans les traces inexpliquées, dans les fonds, marques, colonnes, les pans informes où la couleur attire le regard, dans les détails intenses ou inexpliqués.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

[Le mystère de l'Incarnation est l'enjeu suprême de la peinture chrétienne et son plus grand paradoxe : celui du Verbe incarné]

-

Les tableaux d'Annonciation annoncent la vraie ressemblance, la ressemblance au Dieu invisible (Annonciation du triptyque de Pérouse, Fra Angelico, 1437)

-

[La Vierge offre le lieu de l'invisible, du mystère où habite le Verbe]

-

Blanc est le mystère de la voix de l'ange (Annonciation de la cellule 3 du couvent San Marco - Fra Angelico, vers 1440)

-

Dans le temps chrétien, l'Annonciation est d'abord un instant : le 25 mars, qui est aussi la date de la Création, de la chute d'Adam, de l'Incarnation et de la Crucifixion

-

Le tableau d'Annonciation est le lieu des commencements : la Vierge est limon, terre fécondée, jardin couvert de fleurs

-

Dans une Annonciation, le monde commence et va vers sa fin (Annonciation de San Giovanni Valdarno par Fra Angelico, vers 1430-1440)

-

Quand le marbre peint, informe, fait office de pan de fuite, il montre l'irreprésentable, l'infigurable (Annonciation de Pérouse, Piero della Francesca, 1468-70)

-

Les colonnes des Annonciations sont les lieux emblématiques où le Verbe, la chair et la divinité s'unissent en Jésus-Christ

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

DidiHuberman
DidiAnnonciation

AA.BBB

ViergeInvisible

DD.LDD

DidiHubermanCheminements

IN.LNI

JF_DidiAnnonciation

Rang = PX
Genre = -