Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Mystère de l'Incarnation                     Mystère de l'Incarnation
Sources (*) : La Vierge, lieu du mystère               La Vierge, lieu du mystère
Georges Didi-Huberman - "Fra Angelico, Dissemblance et figuration", Ed : Flammarion, 1995, p113

 

Annonciation (Lorenzo Monaco, vers 1410) -

Les vêtements de la Vierge sont rouges ou bleus par égard pour la dialectique du céleste et du terrestre que suppose le mystère de l'Incarnation

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

L'archange Gabriel flotte dans l'air au-dessus des nuages que traversent des rais lumineux, peints à l'or. Ces nuages tombent en pluie sur le marbre du sol où se tient la Vierge. Ils y font des taches outremer qui se mêlent au rouge terrestre. La couleur bleue (céleste), qui coule sur le sol, enveloppe le corps de Marie, dont le manteau est peint dans les mêmes nuances que les nuages.

Aux 14ème et 15ème siècles, les vêtements de la vierge sont presque toujours peints dans ces deux couleurs. Sous l'espèce du Verbe divin, le ciel descend vers l'humanité; et c'est à travers son sang que la Vierge sera considérée comme la cause matérielle de l'Incarnation.

Les couleurs de l'ange et de la Vierge s'échangent, dans une logique paradoxale qu'on retrouvera pour le Christ.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

DidiHuberman
ChristIncar

PL.LLP

ViergeInvisible

HR.KHR

U.couleursVierge

Rang = QXAnnonciation
Genre = IA -