Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Posthumanisme : vers un autre homme                     Posthumanisme : vers un autre homme
Sources (*) : Pas d'identité sans altération               Pas d'identité sans altération
Jean-Michel Besnier - "Demain les posthumains - Le futur a-t-il encore besoin de nous?", Ed : Hachette, 2009, p153

 

Main prothetique (source inconnue) -

Les NBIC (nanotechnologies - biotechnologies - informatique - sciences cognitives) engagent l'humain dans un mouvement irréversible de désidentification

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquťrir, cliquez

sur le livre

 

Sous le label NBIC, certaines technologies ont été regroupées aux Etats-Unis. Ces technologies "convergent", dit-on, mais vers quoi? Un de leurs points communs est qu'elles mettent toutes en question les critères d'identification habituels. En manipulant et en contrôlant individuellement des atomes et des molécules, en les reconfigurant, elles introduisent dans les identités closes auxquelles nous sommes habitués (l'homme, l'animal, le produit chimique) une incertitude, un pouvoir de dissolution. Le Moi n'est plus le Moi, il est infecté par le non-moi. En coupant certaines séquences d'ADN, en en collant d'autres, en synthétisant des gènes, on banalise la sortie de l'humain. On donne substance au rêve transhumaniste. On peut espérer débarrasser les hommes des contraintes biologiques ou mettre en réseau les cerveaux au sein d'une intelligence collective. Dans les deux cas, on va vers une désindividualisation. Les différences entre hommes et machines se dissolvent, et aussi les différences entre les sexes. Ce qui était distinct tend à s'assembler pour faire émerger du radicalement nouveau.

 

 

Intervenir sur la matière à l'échelle moléculaire peut produire des effets complètement inattendus qui remettront en question tous les efforts faits par les hommes depuis Aristote pour classer et ordonner les objets du monde. Les clonages, xénogreffes, transgenèses, implantation de microdispositifs électroniques dans nos corps, métissages et hybridations fragilisent encore plus la notion d'espèce, dont Darwin soulignait déjà l'archaïsme. Ils conduisent à une autre conclusion : seuls les individus sont soumis à la sélection naturelle, les espèces ne traduisent que des principes de classification toujours datés et souvent obsolètes.

Les nanotechnologies défient l'imagination. Elles nous obligent à envisager des objets qui sortent de nos concepts et catégories habituels.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Besnier
PostHumain

GI.LGI

InternetAlteration

TM.LMM

U.NBIC

Rang = NT
Genre = MK - NG