Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
Totipotence de l'humain                     Totipotence de l'humain
Sources (*) : Michel Serres               Michel Serres
Michel Serres - "Hominescence", Ed : Le Pommier, 2001, p155

 

-

[L'humain est totipotent, c'est-à-dire ouvert à tous les possibles]

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

L'humain n'est pas tout-puissant. Sa force ne l'emporte pas sur le reste du monde. Ce que Michel Serres appelle totipotence n'est pas une capacité effective, c'est une possibilité. L'homme peut marcher, nager, voler, communiquer à grandes distance. Depuis qu'il a étendu son habitat au monde globalisé regroupant toutes les dimensions de la vie (Biosom), il s'est ouvert à toutes les possibilités de l'échelle du vivant. Ce n'est pas une omnipotence, c'est une omnivalence.

Les animaux comme les professionnels occupent des niches. Ils ne maîtrisent en général qu'une seule variable, qui les situe dans une hiérarchie linéaire. Là, dans cet ordre unique, prévalent la sottise et la cruauté. Mais l'humanité peut additionner les couleurs et les territoires de toutes les espèces : elle est blanche et errante. Par cette ouverture multiple de la capacité, l'homme n'est pas figé mais ominescent. La main, le langage ou l'écriture sont déspécialisés. La technique contemporaine extrapole ces caractéristiques, elle multiplie les possibilités jusqu'à ignorer toute limite.

Confronté à son destin métamorphique, l'homme doit reconnaître son omni-responsabilité. Prendre acte de cette omnivalence peut conduire à un nouvel humanisme.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

La spécificité de l'homme, c'est qu'il n'a pas d'essence, ce qui l'ouvre à tous les possibles

-

L'humanité, qui additionne les possibilités, les couleurs et les territoires de toutes les espèces, est blanche et errante

-

Plus les possibilités des nouvelles technologies s'élargissent (totipotence), moins elles sont liées à des projets ou des buts déterminés (absence de finalité)

-

L'homme ayant hérité de la totipotence illimitée qu'il attribuait à Dieu, est pris d'angoisse devant sa responsabilité

-

A partir du seul point stable de l'homme : son omnivalence, on peut construire un nouvel humanisme fondé sur la diversité des usages, langues, rites, outils, symboles et représentations

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Serres
SerresTotipo

AA.BBB

SerresParcours

ED.LED

HK_SerresTotipo

Rang = NT
Genre = -