Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Totipotence de l'humain                     Totipotence de l'humain
Sources (*) :              
Michel Serres - "Hominescence", Ed : Le Pommier, 2001, p164

 

Parade (Anatoli Tver doy, 2008) -

L'homme ayant hérité de la totipotence illimitée qu'il attribuait à Dieu, est pris d'angoisse devant sa responsabilité

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

La finitude sécurise, tandis que l'absence de limite effraie. Or nous nous découvrons flous, ouverts, sans limites ni bornes devant la liberté des possibles. Dans notre nouvelle maison-monde, nous errons dans un monde constructible, sans repère ni écart. Tout dépend de nous tous; rien de plus terrifiant.

Le mot français ordinateur désigne une machine dont les performances dépassent de beaucoup le simple calcul (calculateur = computer). Il vient de la théologie médiévale : c'est Dieu l'ordinateur de toute chose. Le mot omnipotence vient aussi de la théologie. C'est la toute-puissance divine, dont nous héritons. Nous voici responsables des générations futures. Cela nous angoisse tellement que nous voudrions vivre à risques nuls. Cette puissance déposée dans notre corps, notre intelligence et nos moyens nous culpabilise. C'est le malheur historique à venir, qu'on ne peut plus remettre entre les mains de dieu. L'humanité risque de comparaître devant un tribunal (anthropodicée) où sera mis en accusation son propre savoir.

 

 

Devenus créateurs du monde, nous sommes sommés de choisir le bon.

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Serres
SerresTotipo

HF.LHF

Q.métamorphose

Rang = RRespons
Genre = MK - NG