Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

 

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

                     
                     
Image militante, spectacle                     Image militante, spectacle
Sources (*) : Jacques Rancière               Jacques Rancière
Jacques Rancière - "Le spectateur émancipé", Ed : La Fabrique, 2008, p94

 

-

Sur le Contemporain

[L'usage militant de l'image relève du même régime de visibilité que celui qu'elle dénonce]

Sur le Contemporain
   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

L'image militante joue sur la duplicité et l'ambiguité. La petite vietnamienne nue qui hurlait sur la route au-devant des soldats américains provoquait la révolte, mais elles fascinait aussi. De nombreux artistes ont voulu confronter les images de douleur et de mort à la joie de vivre des pays occidentaux. Ces collages montrent une réalité intolérable. Ils en attestent, tout en témoignant de la duplicité qu'il y a à juxtaposer des réalités hétérogènes. En produisant des oeuvres, l'artiste se soumet au monde auquel il s'oppose, il le pérennise. En exhibant la chose montrée, il l'annule, il en fait un spectacle.

Il y a une dimension critique dans ce régime de visibilité, mais c'est une critique convenue, consensuelle. Elle s'appuie sur le sentiment de culpabilité du spectateur réduit à l'impuissance. En démontrant que le spectateur, comme consommateur passif de marchandises, est lui-même coupable car inactif, cet art militant pose l'autorité d'une voix souveraine qui stigmatise une vie fausse, aliénée. Jacques Rancière l'oppose à ce qu'il appelle l'art critique, qui joue sur le dissensus dans le sensible même, c'est-à-dire dans l'art, et non pas sur une dénonciation qui apparaît elle-même comme un mirage.

 

 

--------------

Propositions

--------------

-

Les injonctions politico-publicitaires de l'art contemporain "I, We, You", forcent le regardeur à s'incorporer dans l'image

-

Une image qui montre en un seul spectacle l'apparence brillante et la réalité abjecte est intolérable car elle relève d'un régime d'exhibition universelle lui-même intolérable

-

L'artiste critique se propose toujours de produire le court-circuit et le clash qui révèlent le secret caché par l'exhibition des images

-

Une image qui incorpore la voix devient impérative

-

"Tu es une victime des règles par lesquelles tu vis"

-

A force de dénoncer le système de l'art, certains "artistes" finissent par se soumettre entièrement à ses règles - qui sont celles de l'industrie culturelle

-

L'art critique pérennise un monde où la transformation des choses en signes redouble l'excès des interprétations et fait s'évanouir toute résistance des choses

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Ranciere
ImageDenonce

AA.BBB

RanciereParcours

IM.LIM

PlanSite

OU.LOU

FD_ImageDenonce

Rang = NR
Genre = -