Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

Les collectes de l'Orloeuvre
   
     
Morris Louis                     Morris Louis
Sources (*) : Louis, expérience de l'indicible               Louis, expérience de l'indicible
Michael Fried - "Contre la théatralité - Du minimalisme à la photographie contemporaine", Ed : Gallimard, 2007, p45

 

No End (Morris Lou is, 1962) -

Dans la peinture de Morris Louis plus que dans toute autre forme de peinture antérieure, on a l'impression que l'oeuvre naît d'elle-même, sans intervention de l'artiste

   
   
   
                 
                       

Pour l'acquérir, cliquez

sur le livre

 

Il est difficile de savoir quelle signification sa peinture revêtait pour Morris Louis. Ses sentiments ou sa vie privée ne semblent pas se répercuter dans son art - contrairement à certains de ses contemporains comme Pollock ou même Rothko. L'exigence de la peinture semble prévaloir sur les urgences personnelles. Peu de peintres ont une imagination aussi radicale abstraite que lui. Son refus du dessin traditionnel peut être ressenti comme impersonnel : même sa main, son poignet ou son bras ne devait pas entrer dans le tableau.

Sous cet angle on peut le rapprocher de la poésie symboliste française, comme celle de Mallarmé. L'artiste disparaît derrière l'oeuvre. Il cherche une innocence, une beauté absolue, dont l'essence provient directement de l'expérience.

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

FriedMichael
LouisParcours

CF.LLD

LouisIndicible

DE.LDE

VAutoref

Rang = VA
Genre = MK - NG