Accueil
Projet
Derrida
Œuvrance
Sources
Scripteur
Mode d'emploi
 
         
           
Lire Derrida, L'Œuvre à venir, suivre sur Facebook L'activité du site, suivre le blog

TABLE des MATIERES :

                            NIVEAUX DE SENS :

DERRIDEX

Index des termes

de l'oeuvre

de Jacques Derrida

Un seul mot - ou un syntagme.

         
   
Derrida, la vision : pleurs et aveuglements                     Derrida, la vision : pleurs et aveuglements
Sources (*) : Derrida, acquiescement, le "oui"               Derrida, acquiescement, le "oui"
Jacques Derrida - "Penser à ne pas voir", Ed : Mondadori, 2005, pp65-66

 

Academie a la lumiere d'une lampe (Joseph Wright, 1768) -

Axiome de la vision : Ce qui rend visible n'est pas visible

   
   
   
               
                       

Pour l'acqurir, cliquez

sur le livre

logo

 

Pour être visible, un objet doit être éclairé, mais ce qui éclaire (le soleil) n'est pas visible. Cela vaut pour la vision sensible et aussi, dans la tradition platonicienne, pour l'intelligible. L'être véritable est caché. Ce que nous en voyons n'est qu'une copie, une imitation. Dans la tradition métaphysique, le privilège du théorétique, de la contemplation, est un privilège de l'optique. Les valeurs liées à la visibilité dominent - même si cet héliocentrisme est lui-même fondé sur un haptocentrisme (privilège du toucher) plus ou moins avoué.

Les grands dessinateurs ne donnent pas à voir quelque chose, ils donnent à voir une visibilité irréductible au visible. Ce qui coupe le souffle devant certains dessins ou peintures est invisible. C'est le lieu depuis lequel nous sommes regardés, là où "ça" nous regarde. Il nous fait peur, nous cherchons à l'éviter comme nous cherchons à éviter les yeux voyants (ceux des spectres). Nous préférons les yeux visibles, ceux qui ne croisent pas mon regard.

Pour Derrida cet axiome est absolument indéplaçable : il n'est pas limité à la culture occidentale, il est lié à l'essence de l'oeil [humain].

Citation : "C'est un trait formel que je voudrais souligner : ce qui rend visible les choses visibles n'est pas visible, autrement dit la visibilité, la possibilité essentielle du visible n'est pas visible. Axiome absolument indéplaçable : ce qui rend visible n'est pas visible; on retrouve cette structure chez Aristote, quand on dit que la transparence, le "diaphane" qui rend les choses visibles, n'est pas visible" (in Annali 2005/I, Fondazione Europea del Disegno, pp65-66).

 

 

 

 

 


Recherche dans les pages indexées d'Idixa par Google
 
   
 
 
Follow @pdelayin

 

 

 

 

 

   
 
     
 
                               
Création : Qylal

 

 
Idixa

Marque déposée

INPI 07 3 547 007

 

Derrida
DerridaVue

BM.LBL

DerridaOui

JJ.LJJ

TV_Lavision

Rang = NVision
Genre = MR - IA